Yellowstone

The Sinners ou The Santas? Pas d'alliance, que de la rivalité...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Trop d'agitation fatigue ! • Hayden •

Aller en bas 
AuteurMessage
Rafael Anderson
Gorgeous
avatar

Masculin Nombre de messages : 233
Age du personnage : 24
Date d'inscription : 04/01/2008

Social life
Popularité:
25/100  (25/100)
Me and the others:
Citation: Take the best, fuck the rest !

MessageSujet: Trop d'agitation fatigue ! • Hayden •   Mar 5 Fév - 1:56

Matinée comme les autres pour Rafael, des milliers de clients étaient attendus. Les vendeurs, les conseillères, les membres de la sécurité, bref, tout le monde était au taquet pour attaquer cette nouvelle journée de travail. Chaque matin était une nouvelle expérience à vivre. Parce qu'on ne s'en doute pas forcément, mais en tant que grand Chef de toute cette organisation, Anderson avait l'occasion de voir des choses bien surprenantes ! Ne serait-ce qu'avec certains clients par exemple. Son centre-commercial accueillait des australiens venant de toutes les classes sociales, aucun favoritisme, ni discrimination. Au delà de l'aspect commercial, Rafael n'avait jamais supporté l'inégalité des richesses dans le monde. Certes cela peut paraître un peu paradoxale quand on connaît le niveau de vie de ce beau jeune homme, mais c'est comme ça. Il n'était pas égoïste, ni avare, loin de là. Rafael était très souvent le premier à vouloir venir en aide au plus démunis. Enfin bref, ce n'était ni le moment, ni le lieu pour parler de cela. Après un réveil bien laborieux, Anderson ayant mis plus d'une heure à émerger. Mais la douche l'avait aidé à se rebooster un tantinet.

Rafael n'était pas le genre de patron qui se promène toujours avec un costume impécable, sur lequel on ne distingue aucun plis dans le tissu. Non ce n'était pas dans ses habitudes, pour deux raisons. La première est qu'il tenait tout de même à rester discret une fois qu'il pénétrait dans l'établissement. Et cela, malgré le fait que le système de sécurité soit niquel, il craignait parfois la réaction de certains clients. Et puis deuxièmement, une raison beaucoup plus simple: cela l'embêtait royalement d'être coincé dans un costume durant toute une journée ! Le jeune homme arriva au centre-commercial au volant de son cabriolet. Comme souvent à Yellowstone, le temps était très clément et la température plutôt agréable. C'est pour ça que Rafael avait choisit de mettre un t-shirt à manches courtes noir, un blue-jeans et des baskets blanches. Lunettes noires vissées sur le bout du nez, il délaissa son véhicule sur la place de parking qui lui était réservée, un peu à l'écart de celles qui sont prévues pour les voitures des clients.

Une fois sorti de son véhicule, Anderson entra par une petite porte réservée au personnel. Sa montre affichait dix heures à peine et les clients affluaient déjà. Rafael avait toujours eu le soucis du confort de ses employés. Voilà pourquoi chaque matin, quand il arrivait sur son lieu de travail, il passait faire un tour du côté des vestiaires des employés d'entretien. Il tenait à faire cela, habitude qu'il avait fini par prendre à coeur. Quand il eut fait son petit rituel du matin, il prit un ascenceur, direction son grand bureau. Ce matin-là, le patron était plutôt de bonne humeur, bien qu'il se soit levé très tôt. Cela faisait plusieurs jours, voire même semaines, qu'il ne s'était pas levé de si bon matin ! Une fois arrivé au dernier étage, là où se trouvait son 'petit refuge', Raf' quitta la cabine métalique pour se diriger vers son bureau. Il en profita pour jeter un coup d'oeil plus bas, là d'où provenait ce brouhaha incessant.

"Hey beh, c'est encore pas aujourd'hui qu'on fera faillite."

C'est une phrase que le jeune homme se répétait souvent, presque tous les jours. Après tout, c'est tout à fait normal, étant donné que la fréquentation de l'Horizon Mall était à la hausse. Le jeune patron tourna les talons, direction donc son bureau. A peine arrivé devant la porte, il s'imaginait déjà la masse de paperasses qu'il allait avoir à traiter durant cette journée. Il inséra donc la clé dans le trou de la serrure, et quelle ne fut pas sa surprise quand il vit Hayden, assis sur l'un des fauteuils mis à la disposition de la clientèle qui souhaitait prendre contact avec le boss. Rafael fit donc un pas en arrière et s'avança vers lui.


"Salut Hayden."

Il faut avouer que Rafael était plutôt surpris de le trouver ici, et surtout à cette heure de la journée. Enfin bon, avant d'alarmer tout le système, il fallait peut-être d'abord s'assurer que tout allait bien. Anderson reprit donc, toujours avec son beau sourire sur les lèvres.

"J'peux faire quelque chose pour toi ?"

Le patron ne savait pas du tout pourquoi Hayden était là, mais s'il pouvait faire quoique ce soit pour lui venir en aide, il le ferait. Oui, car Rafael est un garçon gentil et surtout dévoué quand il s'agit de rendre service aux autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hayden Johnson
Sexy Prince of Yellowstone
avatar

Féminin Nombre de messages : 635
Age : 28
Age du joueur : 18 ans
Age du personnage : 24 ans
Statut : Sinners' Leader
Date d'inscription : 27/12/2007

Social life
Popularité:
100/100  (100/100)
Me and the others:
Citation: Feel so good to be bad!

MessageSujet: Re: Trop d'agitation fatigue ! • Hayden •   Mer 6 Fév - 5:06

Il était bien tôt ce matin-là quand Hayden décida de s'extraire difficilement des draps inconnus dans lesquels il s'était réveillé. Il était très rare que le jeune australien se retrouve dans une telle position, c'est-à-dire ouvrir les yeux et se rendre compte que le matelas sous son dos nu était bien loin d'être celui de qualité sur lequel il aimait dormir. Il essaya alors de se rappeler de la veille et y parvint avec plus ou moins de mal. Une brune sulfureuse, trop de désir pour supporter la distance que le séparait de sa somptueuse villa et voilà, une nuit passée dans un appartement miteux de la Clifton Area. La demoiselle dormait encore - impossible pour Hayden de remettre un nom sur son visage - et il en fut soulagé. Il enfila ses vêtements avec une discrétion de maître en la matière et fila sans demander son reste jusque chez lui, où une douche spacieuse l'attendait à bras ouverts. Il ne se fit pas prier pour laisser l'eau lui labourer le dos, usé d'avoir dormi sur un sommier aussi bon marché. Notre Sinner avait ses habitudes et détestait par-dessus tout lâcher son petit confort, ne serait-ce qu'une nuit!

Une fois la demie heure nécessaire passée sous la douche et le choix des fringues minutieusement effectué - t-shirt blanc, jean et baskets noires - Hayden jeta un coup d'oeil à la pendule et constata qu'il était 9h. S'il se rendormait, il était bon pour rater le rendez-vous des Proud Angels prévu ce soir, alors autant occuper la journée. En plus, il n'était pas tellement crevé que ça finalement, cette fille n'avait pas tant d'énergie qu'il l'avait cru. Il prit donc un petit déjeuner de champion - jus d'orange fait maison, café serré et trois tartines beurrées dans les règles de l'art - avant de prendre le volant de sa décapotable. Direction l'Horizon Mall. Bien qu'il doutait que Rafael soit déjà là, il avait besoin de lui parler. Ce que seigneur voulait, seigneur l'obtenait. Quitte à l'attendre trois heures, il allait se pointer dans son bureau. Au pire, il attraperait sa secrétaire pour passer le temps.

Une fois arrivé sur le parking, il ne se gêna pas pour prendre une place reservée au personnel de l'établissement. Après tout, l'un de ses meilleurs amis dirigeait le tout, il pouvait bien se le permettre non? Bref, une fois sorti, le vigile lui graissa bien la patte avant de le laisser accéder à l'ascenseur VIP qui menait dans les étages du bureau du grand patron. Finalement, notre Sinner en chef décida de prendre son temps et de monter les étages un à un. Ca lui ferait un début de sport pour la journée et puis l'ascenseur, c'était bon pour les feignasses du genre de monsieur Anderson.

Une fois atteri à l'étage désiré, et sans même une goutte de sueur pour venir tacher le tissu qui recouvrait son torse, Hayden décocha un sourire charmeur à l'assistante personnelle de Rafael - d'ailleurs il ne se rappelait plus si ce dernier se l'était faite ou pas. Il en doutait, ça faisait un peu cliché, mais pourquoi pas. Elle était charmante. Et naïve. La proie idéale. Soit. Elle lui ouvrit sans peine le bureau de son ami, et Hayden la gratifia d'un clin d'oeil en la frôlant avant d'investir un des sièges face au bureau de Rafael. Quel bordel en y pensant, il pensait à ranger de temps en temps ou pas? Bref, notre Sinner posa ses pieds sans gêne sur le bord du meuble et sifflota en observant par la grande baie vitrée la foule qui entrait et sortait des magasins avec leurs achats dans les mains. Décidement, Raf' avait tiré le gros lot!

Hayden n'eut pas à attendre bien longtemps, puisque son fidèle ami pointa le bout de son nez après une dizaine de minutes. Quoi, il était dix heures et monsieur était déjà debout. Hayden trouva l'exploit incroyable et frappa ironiquement des mains, un sourire mi-moqueur, mi-étonné sur le visage.


- Monsieur Anderson! Je suis étonné de vous trouver ici à une heure si matinale! Votre bonne aurait-elle passé l'aspirateur un peu trop près de votre oreiller?


Il arrêta son cinéma et tapa machinalement dans la main que lui présentait son accolyte avant de descendre ses pieds de leur appui et de prendre une position plus convenable. pas pour Rafael qu'il faisait ça, mais parce que ça commençait à lui tirer dans le dos.

- Et bin, t'as le don de couper court aux familiarités toi! Pas le droit de venir te dire bonjour sans arrière-pensée?

Mais bon, il n'allait pas la jouer meilleur ami sans idées derrière la tête à Rafael, il le connaissait trop bien. Il le fixa alors dans les yeux et reprit.

- Bon, sans rire. J'ai besoin que tu convainques Kellan de revoir Sofia régulièrement, comme avant tu sais bien.

Depuis quelques temps, sa soeur avait un air trop morose pour être honnête, et Kellan se trimballait une humeur de chien. Encore pire que d'habitude la situation entre ces deux-là. Ca devenait fatiguant. Et il faisait ça pour sa soeur. Parce qu'au début, il avait trouvé ça plutôt bien qu'ils s'éloignent un peu. Mais vu que ça ne lui réussissait pas. Il préférait encore voir cet envieux poser ses pattes sur elle que de la voir encore maigrir!

- Et accessoirement que tu m'expliques pourquoi ils en sont arrivés là.

Hayden n'avait rien demandé à Kellan, et Sofia avait esquivé le sujet d'une main de maître. Bref, Rafael était son seul secours.

_________________

I'm not a man anymore... I'm more than that!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rafael Anderson
Gorgeous
avatar

Masculin Nombre de messages : 233
Age du personnage : 24
Date d'inscription : 04/01/2008

Social life
Popularité:
25/100  (25/100)
Me and the others:
Citation: Take the best, fuck the rest !

MessageSujet: Re: Trop d'agitation fatigue ! • Hayden •   Mer 6 Fév - 20:54

C'est vrai que le fait de voir Rafael debout de si bonne heure méritait d'être souligné et applaudit. Au cas où quelqu'un ne le saurait pas, le jeune homme était un paresseux dans l'âme. En général, quand il décidait de venir faire un tour au Horizon Mall, c'était en fin d'après-midi ou bien en début de soirée. Mais jamais, au grand Jamais il n'était venu à cette heure de la matinée. Cette soudaine envie de faire comme tous les autres patrons de centre-commerciaux lui était-elle venue durant la nuit ? Non, il avait bien dormi, aucun soucis de ce côté-là. Enfin bon, le temps de comprendre tout seul comment il avait pû se réveiller aussi tôt, la porte du bureau était ouverte, Anderson y était entré et vit le 'royal' monsieur Johnson qui se pavannait sur son siège en cuir. Rafael referma la porte derrière lui et il eut tout de suite droit à une reflexion. Roh bien vu Hayden, très original ! Il semblait être lui aussi en forme ce matin-là.

"Fuck you Johnson.", lâcha-t-il face à la remarque de ce visiteur matinal. Anderson savait pertinemment qu'il n'était pas le mec le plus matinal de Yellowstone et que ce jour serait à retenir dans la mémoire collective des Sinners. Mais bon, maintenant qu'il avait réussit à hémerger si tôt, peut-être que l'événement se réproduirait plus souvent !

Rafael savait très bien que le "boss" des Sinners était un chaud lapin, qui sautait sur tout ce qui ose bouger. Voilà pourquoi il était étonné de le trouver d'aussi bon matin, à prendre ses aises sur son bureau à lui, le grand Manitou de ce complexe. De ce côté-là, Raf' s'était largement calmé ces derniers temps, il ne sortait pas avec une fille différente tous les jours. Pourtant, ce n'est pas les prétendantes qui manquent ! Tout le monde à Yellowstone connaît le beau brun et plus d'une aimerait l'avoir à ses pieds. Seulement voilà, le jeune homme était assez difficile à séduire, à partir du moment où le feeling entre la fille et lui n'était pas bon... Avec un air un peu désabusé, il le regarda et désigna avec son pouce, par dessus son épaule, la porte qui se trouvait derrière lui.


"Causes correct, les mecs de la sécu m'ont l'air bien tendus ce matin."

Bref, après avoir joué le patron qui abuse quelque peu de son pouvoir, le jeune homme s'approcha de son ami, en ayant contourné le bureau afin de venir lui serrer la main. Bah ouais, il n'allait pas le laisser ainsi brasser de l'air pour rien pendant une heure. Non, Hayden risquerait de se froisser un muscle, ce qui serait vraiment dommage. Rafael appuya alors sa fesse gauche sur le bord du bureau. Il fit un sourire un peu moqueur à son ami qui était là.

"J'pourrai te retourner la question Johnson. C'est parce que ta conquête d'hier soir était trop mauvaise que tu t'es levé si tôt ?"

Bon, là Raf' savait qu'il jouait un peu avec le feu. Mais pas d'inquiétude, c'était son humour à lui. Et puis de ce côté-là, les deux amis étaient à peu près sur la même longueur d'ondes alors il n'y avait jamais eu aucun malaise entre eux à cause de cet humour pas toujours très fin. De plus, il ne faut pas oublier qu'il n'était que dix heures et que les deux hommes n'étaient pas encore au meilleur de leur forme. Voilà sans doute la raison majeure pourquoi les vannes volaient si bas, des deux côtés. Enfin bon, la suite de la conversation se montrant quelque peu davantage sérieuse, Rafael croisa les bras et écouta son ami qui lui expliquait la raison de sa venue. Et cette mission que lui confiait Hayden n'allait pas être simple. En effet, convaincre Kellan de revoir Sofia n'allait sûrement pas être insurmontable. Non, Rafael connaissait son meilleur ami comme s'ils avaient passé toute leur vie ensemble. Bien que ce ne soit pas le cas, il serait tout à fait capable de trouver les mots justes pour le convaincre de ne pas passer à côté de cette 'occasion'.

"Okay... j'peux pas te promettre que ça va être du gâteau mais je lui parlerais."

En tant que membre du petit groupe des Sinners, Rafael avait en quelque sorte un rôle à jouer. Il devait -mais surtout il voulait- faire en sorte que chacun s'entende bien avec les autres et qu'il n'y ait aucune tension. Et si Hayden était venu lui demander ce rapprochement entre sa soeur et Kellan, c'était aussi pour cette raison. Rafael allait reprendre mais son téléphone portable sonna. Il regarda alors et vit sur le petit écran que c'était Kellan. Le jeune homme fit alors un signe à Hayden, pour lui faire comprendre qui était l'émetteur de cet appel. Finalement, après une petite minute de conversation téléphonique, les deux hommes avaient décidé de se retrouver le soir-même afin de discuter un peu. Anderson n'avait pas précisé que ce serait avant tout pour parler de Sofia car il avait peur que son ami lui pose un lapin.

"Je lui ai donné rendez-vous ce soir." Il regarda Hayden qui semblait satisfait de cela. Rafael secoua ensuite la tête, négativement. Pour être franc, il ne savait pas trop comment Sofia et Kellan en étaient arrivé à vivre cette situation. Faut dire que cela ne le regardait pas vraiment, bien que son meilleur ami soit au centre de la discussion, Raf' ne lui demandait presque jamais comment ça se passait côté coeur pour lui. Pourtant, il devrait. Cela aurait pû l'aider pour expliquer à Hayden comment la situation avait pris une telle ampleur. Mais ce matin-là, il était totalement incapable de dire le pourquoi du comment. Il rangea son téléphone dans la poche de son jean's puis il croisa les bras.

"Tu veux faire un tour ? Ici y'a pas grand chose à voir."

Il est vrai que le bureau d'Anderson n'était pas ce qu'il y avait de plus intéressant dans le complexe. En revanche, il y avait quelques boutiques qui pourraient plaire à Hayden. Et puis surtout il y aurait très très certainement des jolies filles, comme tous les jours. Alors pourquoi se priver d'aller les regarder ? Rafael décolla de son bureau et jetta un regard à sa secrétaire qui matait Hayden à travers la grande vitre, croyant qu'elle n'était pas voyante.

"Si tu sais pas comment t'occuper samedi soir, j'ai de la secrétaire en réserve."

Le jeune homme fit un sourire taquin à son ami. Après tout, il n'y avait aucun mal à cela, étant donné que sa secrétaire était carrément charmante. Voilà pourquoi un soir, Anderson n'en avait fait qu'une bouchée. Mais pour éviter de créer des tensions entre elle et les autres employés, il avait décidé de ne pas remettre ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hayden Johnson
Sexy Prince of Yellowstone
avatar

Féminin Nombre de messages : 635
Age : 28
Age du joueur : 18 ans
Age du personnage : 24 ans
Statut : Sinners' Leader
Date d'inscription : 27/12/2007

Social life
Popularité:
100/100  (100/100)
Me and the others:
Citation: Feel so good to be bad!

MessageSujet: Re: Trop d'agitation fatigue ! • Hayden •   Jeu 7 Fév - 5:50

Fuck you? Oh, le petit n’était pas d’humeur à ce que le chef des Sinners y aille de ses plaisanteries ? Ok, c’était pas franchement drôle en y pensant, mais il était tôt et visiblement son coup d’hier soir avait pas du être aussi bon que sa plastique le laissait penser. Oh, quelle horrible désillusion on avait parfois en se rendant compte que des créatures de rêves n’arrivaient même pas à suivre trois coups de reins et avaient un orgasme après le quatrième. Désespérant ou pathétique ? A la réflexion, Hayden ne savait pas trop bien quel adjectif convenait le mieux à la situation!

- Ouh vas-y chéri, j’aime les insultes de bon matin, si tu savais comme ça m’excite !

Rafael était le seul Sinner avec qui Hayden s’autorisait ce genre de remarques puériles, débiles et pseudo-gay. En fait, avec Adam c’était impossible parce que c’était son meilleur ami et que… ça se faisait pas et ensuite, Kellan et lui s’entendaient tellement mal depuis un certain temps qu’il valait mieux éviter de remuer le couteau, ou même d’essayer de plaisanter avec lui. Au moins, ça faisait sourire Rafael.

Hayden ne put retenir un léger rire ironique en voyant son ami se la jouer « grand patron » Et puis quoi encore ? Le jeune australien savait pertinemment que si le vigile le prenait d’un peu trop haut, Rafael le virerait d’un claquement de doigts. C’était comme ça avec les Sinners, dès qu’on manquait un tant soit peu à un membre du groupe en présence d’un autre, il n’en fallait pas plus pour se retrouver avec deux ennemis sur les bras en moins de deux. Ah, quelle belle solidarité ils avaient instaurés… Et ça les avait souvent sauvé d’un séjour à l’hôpital inopiné.


* Mauvaise ?*

Quel doux euphémisme aux oreilles d’Hayden. Les vagues souvenirs qu’il en retenait, c’était les cris de la demoiselle un tant soit peu exagéré vu qu’ils n’en étaient qu’au tout début. Ce fut bref, et même pas intense. Top chrono ? Pas plus de dix minutes. A la réflexion, Hayden aurait pu se barrer mais il avait tellement eu la flemme de se lever qu’il avait préféré pioncer là-bas. Et puis en fait, elle s’était rattrapée avec un bon massage par derrière, alors son dos lui avait sommé de rester un peu. Et comme un con, il n’avait pas bougé d’un poil et voilà que maintenant, son dos en payait les conséquences à cause de ce foutu sommier !


* Ca t’apprendra Johnson !*

- M’en parle pas ! J’ai peur de m’être fait tous les bons coups de la ville et de devoir vaguer de déception en déception jusqu’à la fin de la croissance des petites écolières.

Il s’étira légèrement et son dos craqua. Malin ça, il allait devoir filer chez une masseuse professionnelle avant la fin de la journée histoire de remettre ses petites vertèbres en place et de pouvoir faire sa séance de sport quotidienne. Voyant que Raf’ avait détecté le craquement peu discret, Hayden soupira.

- On devrait brûler les matelas bon marché. Tiens, et si on le proposait au maire ?

Lèche-cul comme il était, Gray aurait été foutu de leur dire oui. Ca aurait fait un joli brasier mais bon, en plein été comme en ce moment, peut-être pas. Bah, pour résoudre à ce problème, Hayden se promit intérieurement de rentrer chez lui chaque soir, quitte à faire profiter de sa literie de qualité à ses conquêtes.

Hayden s’était bien douté que Rafael ferait un petit geste pour lui. Ce mec était bon comme le pain, et c’était peut-être bien le seul Sinner dans ce cas-là, avec Kate à la rigueur. Mais Anderson n’avait même pas marqué une hésitation et même s’il nuançait les résultats, ce qu’Hayden comprenait bien sûr, Kellan avait un tel caractère qu’essayer d’avoir une conversation censée avec lui revenait à manipuler un élément chimique instable qui pouvait vous péter à la tronche à chaque seconde que Dieu faisait. Mais Rafael était doué en petit chimiste, et Hayden lui laissait le soin de s’y brûler les doigts.


- J’savais que je pouvais compter sur toi mec.

Pas besoin d’en dire plus, les Sinners étaient comme ça. Si Rafael lui demandait quelque chose, Hayden le ferait aussi sans broncher, sauf si ça incluait une profonde humiliation personnelle au quel cas, il l’enverrait paître comme il se devait. Mais aucun Sinner n’était assez fou pour oser demander à un des leurs de se rabaisser pour l’aider.

* Quand on parle du loup…*

Hayden ne mit pas longtemps à comprendre que c’était Kellan au bout du fil, et profita de ce que son ami était au téléphone pour passer lui aussi un coup de fil, à sa masseuse personnelle, la magnifique Angelina. Ne lui posez même pas la question, bien sûr qu’elle l’avait massé dans tous les sens du terme. Par chance, elle était libre en début d’après-midi. Niquel, il pourrait passer la matinée avec Rafael si ce dernier n’avait pas trop de boulot, mais vu que d’habitude il n’arrivait pas si tôt, il devrait pouvoir être dispo. Les deux raccrochèrent au même moment et Hayden croisa alors les jambes.


- Bien. Tiens-moi au courant alors.

*Et merde ! *

Alors comme ça, même Raf’ ne savait pas pourquoi ces deux-là étaient embrouillés. Bah, s’ils en parlaient ce soir, il y avait fort à parier que la raison viendrait sur le tapis et reviendrait vite aux oreilles d’Hayden. Pas de soucis à se faire à ce niveau-là, Hayden avait une confiance aveugle en Rafael. Qui d’ailleurs lui proposa de décamper, ce que le seigneur de la ville accepta bien évidemment. Rester enfermé, très peu pour lui !

- Plutôt d’accord. Ta déco est charmante, mais j’avoue que je connais un peu ton bureau par cœur.

Hayden se releva et capta alors la petite secrétaire en train de le mater. Encore une ? Pas étonnant. Bah, pourquoi pas ? D’ailleurs, Rafael lui fit la proposition et Hayden ne put s’empêcher d’en rire.

- Me dis pas que tu me proposes tes restes là?

Mais il y avait fort à parier que si. Hayden haussa alors les épaules.

- A mon avis, j’ai déjà du te refiler des anciens casse-croûtes moi aussi, alors pourquoi pas. Si y’a rien à la télé, peut-être…

Cette façon condescendante de considérer les gens comme des objets… ou des programmes TV. Du Hayden tout craché!

_________________

I'm not a man anymore... I'm more than that!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Trop d'agitation fatigue ! • Hayden •   

Revenir en haut Aller en bas
 
Trop d'agitation fatigue ! • Hayden •
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Regardez ça aller. Est-ce que je tire trop fort sur la laisse de l'animal?
» Etudes d'Oroken
» [X] A morning in autumn [PV Hayden]
» FIDJI canichou abricot 17 ans abandonné car trop vieux (76)
» [Foret] Cette chasse est gardée et il y a un prédateur de trop ici... [PV: Len Tsukimori & Lena Carter]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yellowstone :: South Yellowstone :: The Horizon Mall-
Sauter vers: