Yellowstone

The Sinners ou The Santas? Pas d'alliance, que de la rivalité...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The real sun of the beach... • Hannah •

Aller en bas 
AuteurMessage
Rafael Anderson
Gorgeous
avatar

Masculin Nombre de messages : 233
Age du personnage : 24
Date d'inscription : 04/01/2008

Social life
Popularité:
25/100  (25/100)
Me and the others:
Citation: Take the best, fuck the rest !

MessageSujet: The real sun of the beach... • Hannah •   Ven 8 Fév - 19:29

La montre d'Anderson lui indiquait que dix-neuf heures n'allait pas tarder à sonner au coucou du salon, qu'il n'avait d'ailleurs pas, ce n'est que pour l'image. Cette fin de journée était assez tranquille et contrastait avec l'agitation de l'après-midi. Rafael avait passé la majeure partie de son temps à cavaler d'un magasin à un autre, à remplir des tas des paperasses, à répondre au téléphone et là, maintenant il en avait plein les pattes; sa seule envie était de se reposer. Mais il savait très bien que s'il faisait le choix de se reposer maintenant, il serait une vraie pile électrique sur les coups de 4h du mat' et qu'il ne pourrait pas tenir une seconde journée sur ce rythme endiablé. De plus, la journée du lendemain s'annonçait tout aussi intense que celle qu'il venait de vivre. Parfois, il aurait tant aimé ne pas avoir de job et donc aucune contrainte ni soucis liés à cela. Cependant, si Rafael n'avait pas investi dans ce centre-commercial, il n'aurait certainement jamais pû avoir assez d'argent pour s'offrir la maison qu'il possédait depuis quelques mois. C'est comme ça la vie.

Donc, plutôt que de se vautrer sur un canapé et de ne plus en décoller pendant quelques heures, le jeune homme préféra sortir, s'aérer un peu l'esprit et les idées. Parce que là, il avait l'impression que sa tête étant bloquée dans un étau tant il avait dû s'agiter dans la journée. Et dans ces cas-là, le meilleur remède était d'aller faire une belle balade sur la plage. Il ne faut jamais se fier aux apparences, car sous ses airs de bad boy endormi, allumeur et flambeur, Rafael est finalement un garçon qui aime le calme avant tout. Et une promenade à Heaven Beach était de loin le meilleur endroit pour retrouver cela. Le jeune homme, après s'être douché pour se délester de la sueur qu'il avait transpiré durant la journée, avait revêti un short avec des motifs de petites fleurs, (comme sur mon avatar pour te donner une idée) le genre de chose que l'on porte quand on est un vrai touriste à la plage. Bien qu'il soit tout de même quelqu'un de connu à Yellowstone, Anderson se fichait pas mal du regard des autres à son égard. Et comme la température était encore tout à fait agréable, il mis également une simple chemisette beige qu'il laissa ouverte. Oui, certains et certaines trouvent cela ridicule, mais Raf' part du principe que si un a un beau corps, pourquoi faudrait-il se priver de l'exhiber ? De toute façon, il ne partait pas à la conquête d'une fille avec laquelle il pourrait passer la nuit. Non, là son but était simple: s'accorder une petite pause.

Avant de quitter sa somptueuse maison, il n'oublia pas de prendre sa paire de lunettes noires, made in Italy. Comme son père était italien, il avait pris l'habitude -bonne ou mauvaise ?- de prendre goût aux habits luxueux. En même temps, ce serait tout de même étonnant de la part du patron du Horizon Mall de s'habiller comme n'importe qui. Il fallait tout de même qu'il se démarque de ses employers ! Bref, tout ça pour dire que le jeune homme quitta son domicile en sortant par derrière, par la baie vitrée qui avait un accès direct à la plage. Car la maison de Rafael avait une architecture particulière: le jardin se trouvait devant, et la piscine plutôt sur le côté. Voilà pourquoi il avait un accès direct à la plage. Enfin bon, il avait tout de même un peu de terrain qui lui appartenait, ne serait-ce que pour une certaine sécurité. Pour conclure sur l'allure du jeune homme, on peut dire qu'il avait une démarche incroyablement sexy et que dès qu'il eut commencé sa petite marche, les premiers regards admiratifs ne mirent pas longtemps à se manifester. Mais Anderson essayait de ne pas trop y prêter attention, question d'habitude.

L'époque où le jeune homme rentrait chaque soir accompagné d'une fille différente était révolue. Depuis un petit moment, il cherchait à se stabiliser, afin de vivre une vraie histoire digne de ce nom. Mais voilà, pour le moment il ne trouvait pas la personne idéale pour. Enfin si, il pensait l'avoir peut-être dans son 'entourage', mais Hayden lui avait défendu de l'approcher, à cause de son appartenance aux Santas. D'ailleurs au moment même où j'en parle, Rafael était en train de penser à elle et soudain, elle apparut. Oui, Hannah était là, en face de lui. Elle marchait dans la direction opposée à la sienne: les deux jeunes gens allaient donc se croiser d'ici quelques instants. Mais s'ils en venaient à se croiser, cela veut dire qu'il repartiraient chacun de leur côté sans même avoir échangé un mot. Et Anderson ne voulait pas passer à côté de cette occasion. Le soleil déclinant, il doutait qu'Hayden puisse traîner dans les parages. C'était peut-être la chance qu'il avait espéré depuis longtemps. Voilà pourquoi Raf' dévia légèrement son pas afin de se mettre pile poil dans le même axe que la jeune femme qui arrivait maintenant face à lui. Soit ils s'arrêteraient tous les deux, soit ils se percuteraient. C'était en fait à Hannah de choisir de la suite des événements. De toute façon, Rafael savait que s'ils en venaient à se percuter, c'est elle qui tomberait et pas lui. Cette collision était donc à ses risques et périls.

*On va voir si tu peux résister.*

Résister à quoi ? A l'envie de tomber dans ses bras pardis ! Rafael ne savait pas vraiment si la demoiselle était attiré par le beau brun. Et il espérait que son charme réussirait à réparer cela si ce n'était pas le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hannah Williams
- New -
avatar

Féminin Nombre de messages : 41
Age : 31
Age du joueur : 20
Age du personnage : 21
Statut : Santa
Date d'inscription : 09/01/2008

Social life
Popularité:
20/100  (20/100)
Me and the others:
Citation: Live While You Can. Enjoy Each Moment Of It.

MessageSujet: Re: The real sun of the beach... • Hannah •   Sam 9 Fév - 20:07

Hannah tournait en rond dans au Bungalow. Elle s'ennuyait un peu à la faculté, c'était le début et elle n'avait pas encore rencontré beaucoup de monde, à part Martin avec qui ça avait super bien collé dés le début. Elle ne sortait pas le soir autant qu'elle en avait besoin pour se changer les idées et se défouler comme elle aimait tant le faire. Et la Finlande commençait un peu a lui manquer, son temps sec et froid, sa neige, ses belettes blanches qui traversent le jardin en se chamaillant pour un peu de nourriture. Et surtout sa famille et ses amis, son frère, Eelis, et Oïva, sa meilleure amie. Elle devait absolument sortir et penser à autre chose. A rester ici, à ressasser tout ça, elle allait s'effondrer en larmes et c'était bien la dernière chose dont elle avait besoin.

Hannah fit le tour du Bungalow pour voir où elle pourrait aller. Le frigo était vide, elle pourrait aller faire les courses, mais l'envie n'y était pas, elle pouvait trouver mieux pour se vider la tête, elle le savait. Elle passa devant une pile de bouquins à ramener a la bibliothèque universitaire... Non ça non plus c'était pas le moment. Elle s'arrêta devant la fenêtre du salon qui était ouverte. Il faisait beau, le soleil brillait encore beaucoup pour un début de soirée, il n'était pas loin de dix-neuf heure. L'air était chaud. Elle ferma les yeux et laissa les rayons du soleil caresser son visage pendant qu'elle respirait tranquillement pour se relaxer. Puis soudain des cris d'enfants dans la rue en dessous, la ramenèrent à la réalité. Quatre petits enfants, qui devaient avoir entre cinq et huit ans, revenaient de la plage avec leurs mamans, ils rigolaient, encore mouillés, leur seau et pelle à la main. Elle sourit en les regardant passer et soudain elle eut un flash. La plage! Bien sur! Pourquoi n'y avait-elle pas pensé plus tôt!

Elle attrapa le premier sac à portée de sa main pour y mettre porte feuille, clé et portable et fonça vers la porte. En fermant la porte, elle réalisa qu'elle n'avait même pas pris le temps de se regarder dans le miroir pour jeter un coup d'œil à son apparence.


*oh et puis zut! Pas besoin... je croiserais personne à cette heure là sur la plage...*

Elle donna le premier tour de clé et se fut plus fort qu'elle, elle rouvrit la porte et courut devant le miroir, sa petite robe à carreaux dans les tons vert resserrée sous la poitrine par un nœud avec les sandalettes marrons feraient parfaitement l'affaire. Surtout qu'aux premiers grains de sables, elle les enlèverait pour les mettre dans son sac. Un coup de brosse par contre ne serait pas de trop. Voilà, c'était bon, elle pouvait repartir.

Le Bungalow est à dix minutes à pied de la plage « Heaven Beach », elle y fut rapidement. C'était tellement agréable de marcher pieds nus dans le sable chaud, mais plus brûlant à cette heure là, laisser le soleil réchauffer doucement sa peau. Elle sourit bêtement de cette sensation de liberté. Elle ferma les yeux tout en continuant de marcher et oublia sa tristesse pour une minute ou deux...
Quand soudain elle se cogna à quelqu'un et serait tombée par terre s'il ne lavait pas retenue à la dernière minute.

Elle rouvrit immédiatement les yeux pour découvrir cet inconnu qu'elle avait vu à l'aéroport le jour de son arrivée a Yellowstone. Toujours aussi charmant. Cet instant dans ses bras, où il la retenait de la chute, sembla durer infiniment. Ils se regardaient, ne sachant pas quoi dire ni même quoi faire. Il semblait y avoir une retenue de son coté comme s'il avait bravé un interdit. Elle se remise debout, toussota tout en donnant un petit coup sur sa robe et en remettant son sac sur son épaule. Elle leva les yeux vers lui. Elle était un peu gênée que sa première rencontre avec lui se fasse dans ces circonstances là. Qu'avait-il pensé d'elle à marcher sur la plage les yeux fermés et à foncer dans les gens comme ça.


"Euh Merci de m'avoir rattrapée. Désolé je ne vous avais pas vu, elle lui tendit la main, je m'appelle Hannah, je suis nouvelle dans le coin"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rafael Anderson
Gorgeous
avatar

Masculin Nombre de messages : 233
Age du personnage : 24
Date d'inscription : 04/01/2008

Social life
Popularité:
25/100  (25/100)
Me and the others:
Citation: Take the best, fuck the rest !

MessageSujet: Re: The real sun of the beach... • Hannah •   Mer 13 Fév - 20:51

[ sympa ton nouvel avatar Wink ]

Les réactions de Rafael sont parfois étranges. Bien qu'il ne soit pas un garçon timide, il préférait laisser le choix à la jeune femme dans la suite des événements. Méthode peu orthodoxe, je vous l'accorde, mais Anderson est un garçon finalement dur à cerner. En tout cas, il fut surpris de voir sa façon de procéder pour l'approcher. Plutôt que de continuer son chemin en l'évitant ou bien en s'arrêtant net face à lui, la demoiselle lui était purement et simplement rentrée dedans. C'est sûr que ce n'est pas à cela qu'il s'attendait. Rafael avait bien vu qu'elle lui fonçait droit dessus, mais il pensait qu'elle aurait au moins la descence de l'éviter. Non, au lieu de ça, elle l'avait percuté. Cette situation était peut-être la mieux pour lui, étant donné que cela l'avait propulsé au rang de sauveur. Enfin sauveur, on se comprend. Raf' ne lui avait pas sauvé la vie, il lui avait simplement évité une belle chute sur les fesses. Quoique, ça aurait très bien pû être sympa de la voir tomber, sur le sable chaud, puis se relever d'une manière tout à fait sexy, comme on pourrait l'imaginer dans une pub à la télé. Mais bon, on oublie ça, et on en revient à nos moutons et à leur bergère.

Il est vrai que lorsque la demoiselle se retrouva dans ses bras, Rafael eut comme une réticence, à l'idée de se retrouver dans une telle situation. Mais ce n'était pas de sa faute, c'est juste qu'il se remémorait des mots d'Hayden qui lui interdisait de mettre ses mains sur une Santa. Là, dans cette situation, il n'avait pas vraiment eu le choix. Anderson avait agit par reflexe, il se voyait plutôt mal laisser tomber quelqu'un, au risque de se ramasser ensuite une bonne baffe. Ca aurait été n'importe quelle fille à la place d'Hannah, il aurait eu la même réaction. Donc forcément, comme c'était la pauvre demoiselle Williams qui avait manqué de tomber, ça aurait pû être assez mal interpreté par certains. Dans cette situation, Rafael pensait donc aux mots de son "chef" qui résonnaient dans sa tête, assez fortement. Il n'était pas coupable d'avoir le bégin pour une fille du clan opposé à celui auquel il appartient. Quand bien même il n'aurait à l'esprit l'unique idée de la mettre dans son lit, okay là il serait coupable. Mais ce n'était pas l'intention de Rafael. Lui qui cherchait depuis quelques mois à avoir une relation sérieuse avec la même personne, et pas à chercher à garnir son tableau de chasse. C'est assez difficile à croire de sa part, mais c'est ainsi. Et ce n'est pas parce que Raf' se trouvait maintenant face à celle qu'il avait en vue, qu'il allait pour autant en perdre ses moyens.

*Allez mon vieux, on se calme.*

Rafael attendit qu'Hannah se soit à peu près remise de ses émotions puis il la regarda. Il en profita pour réajuster ses lunettes de soleil qui avaient un peu bougé lors du contact. Le jeune homme lui sourit finalement. Après tout, la situation n'était pas non plus critique; il fallait juste qu'il fasse attention à ses gestes, afin de ne pas braver les interdits. En même temps, Hayden n'était pas dans le coin, la plage serait déserte d'ici peu de temps alors si l'occasion se présenterait à lui, Rafael ne passerait pas à côté.


"C'est normal, j'allais pas rester là à te regarder tomber." Anderson fut un peu surpris de voir que la demoiselle le vouvoyait. Bon okay il n'avait plus quinze ans, mais était-ce une raison pour le vouvoyer comme s'il en avait quarante ? Non, pas vraiment, voilà pourquoi il avait tout de suite commencé en la tutoyant. Cela brisait immédiatement une certaine barrière, initialement dressée par ce genre de distinction. Il la regarda rapidement, de la tête au pied puis il plongea son regard dans le sien.

"Enchanté, moi c'est Rafael." Elle ignorait bien évidemment que lui connaissait déjà son prénom. C'est Hayden qui le lui avait dit, quand Anderson s'était décidé à lui parler de son coup de coeur pour la jeune femme. S'il avait été moins naïf, il aurait caché cette attirance et Johnson n'en aurait jamais rien sû; Rafael aurait pû tenter librement sa chance avec miss Williams. Mais il avait eu la brillante idée d'en parler au chef des Sinners. Bref, Raf' était agréablement surpris de voir à quel point la demoiselle était encore plus agréable à regarder, dep lus près. Après s'être présenté, il retira ses lunettes de soleil. Et oui, il connaissait les bonnes manières, et quand on porte des lunettes noires, la moindre des politesses est de la retirer quand on parle avec quelqu'un. Elle pouvait donc découvrir ses beaux yeux charmeurs. Maintenant que les présentations étaient faites, Rafael ne savait plus trop quoi dire. Faut avouer qu'il y avait tellement de choses qu'il était supposé ne pas avouer, que leurs conversations allaient sans doute être peu intéressantes. Alors plutôt que de rester plantés là, comme deux piquets de tente, à se regarder dans le blanc des yeux sans rien dire, et muets comme des carpes; Anderson décida de prendre plus ou moins les choses en main.

"Ca te dit qu'on marche un peu ?"

Cela ne se voit peut-être pas au premier regard, mais Anderson est assez fûté. Oui, s'il avait choisit de marcher, c'était aussi parce qu'il savait qu'à quelques minutes de marches, se trouvait son domicile, là où personne ne les surprendrait, définitivement. Enfin avant de fantasmer sur cette idée, il fallait d'abord que la jeune femme accepte et qu'ils parviennent jusqu'à chez Anderson. Finalement, on peut dire que le jeune homme a de la suite dans les idées !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hannah Williams
- New -
avatar

Féminin Nombre de messages : 41
Age : 31
Age du joueur : 20
Age du personnage : 21
Statut : Santa
Date d'inscription : 09/01/2008

Social life
Popularité:
20/100  (20/100)
Me and the others:
Citation: Live While You Can. Enjoy Each Moment Of It.

MessageSujet: Re: The real sun of the beach... • Hannah •   Ven 22 Fév - 2:21

(merci:D c'est un de mes premiers c'est pas très sophistiqué mais bon... lol
dsl d'avoir mis du temps à répondre)

Hannah le regardait. Il était pas mal, elle aurait pu tomber sur bien pire. Il était grand, brun, musclé ce qu'il fallait et pas plus... Et Rafael était un prénom qui lui allait très bien. Hannah se rendit compte qu'elle avait ce sourire niais qui commençait à s'esquisser sur ses lèvres.

*Non, non! arrête ça tout de suite!*

Il la tutoyait... Elle l'avait vouvoyé...

*Quelle idiote! Pourquoi j'ai fait ça!?*

Pour paraître plus coincée et vieux jeux y avait pas mieux! Quand leur regards se croisèrent, elle le soutint mais de peur de rougir elle détourna le regard après une vingtaine de secondes, en prétendant remettre une mèche de cheveux derrière ses oreilles.

Elle ne l'avait jamais rencontré, elle s'en serait rappelé c'est sûr. Mais, elle était ravie de faire sa connaissance même si les conditions n'étaient pas idéales. Lui foncer dessus comme ça... elle aurait pu faire mieux.

Quand il lui avait dit qu'il n'allait pas le regarder tomber, elle sourit. Et quand il lui proposa de marcher un peu ensemble, elle accepta sans réfléchir.

Elle ne le connaissait pas, elle ne l'avait jamais vu. Elle n'aurait jamais fait ça d'habitude. Mais là, elle ne savait pas pourquoi, il fallait qu'elle accepte. Et puis marcher sur la plage n'engageait à rien, peut être un verre dans un bar sur la jetée, un peu plus loin, mais c'était tout. Elle ignorait que Rafael voulait éviter les lieux publics où ils pourraient croiser du monde. Elle ignorait tout des Sinners et de leur pouvoir dans cette ville.

Ils firent quelques pas, sans oser se parler. Puis elle brisa le silence:


« alors qu'est ce qui t'amène sur la plage a cette heure là? »


Elle avait posé cette question par curiosité mais espérait qu'il ne la lui retournerait pas comme expliquer qu'elle marcher les yeux fermés sur la plage au point de bousculer les gens!? Elle le regarda en attendant une réponse, elle ne savait pas comment l'expliquer mais elle se sentait attirer par ce Rafael et du halo de mystère qui se dégageait autour de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The real sun of the beach... • Hannah •   

Revenir en haut Aller en bas
 
The real sun of the beach... • Hannah •
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» real nan cho
» THE REAL PROBLEM WITH HAITI
» New Royal Caribbean beach resort in Haiti
» Miami Beach ~ [PV Tyzy & Sakuya]
» [Real Madrid] Riki Kaka'

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yellowstone :: South Yellowstone :: Heaven Beach-
Sauter vers: