Yellowstone

The Sinners ou The Santas? Pas d'alliance, que de la rivalité...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Embrasser, te mordre en même temps [ Hayden ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Maxine Hengel
- New -
avatar

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Embrasser, te mordre en même temps [ Hayden ]   Jeu 24 Juil - 21:21

Sofia rentrait à la maison, la nouvelle avait fait l’effet d’une bombe à la sombre Sinner, rester seule avait été une véritable torture, sa meilleure amie absente et Hayden…Maxine était incapable de vivre toute seule sans se faire du mal, alors le retour de Sofia signait la fin d’une période pas vraiment agréable. Les cernes bleutés sous ses yeux sombres n’étaient que la partie visible de l’iceberg mais sur la route du Presley Hotel, Maxine retrouvait au rythme de ses pas un peu d’insouciance et de joie. Elle n’avait pas prévenue Sofia de son arrivé et comme toujours elle avait oublié son portable sur la terrasse de leur appartement, dans le pire des cas elle attendrait devant la porte, de toute façon elle n’avait que ça à faire donc bon..
Plus que quelques minutes avant l’arrivée, mais le ciel semblait vouloir emmerder un peu Maxine, quelques gouttes commençaient à tomber pour se transformer en mini déluge, la jeune femme grogna une insulte sans pour autant aller s’abriter au fond être sous la pluie lui plaisait, elle pouvait y réfléchir sans que personne vienne l’interrompre mais en petit débardeur noir tout ce qu’elle allait gagner était d’augmenter sa toux de tuberculeuse.
C’est donc trempée jusqu’à l’os que Maxine gravit les 3 marches en marbre rose de l’Hôtel, dans l’ascenseur la jeune femme trépignait comme une gamine impatiente sans se douter de ce qui l’attendait dans la chambre de Sofia.
La Sinner vagabonda quelques minutes dans les couloirs à la recherche du bon numéro de chambre puis tambourina sur la porte de la 306..Mais malheureusement pour Maxine, il n’y avait pas de belle blonde devant elle, s’était bien pire Hayden..Tout ce temps à l’éviter pour finalement se retrouver face a lui, en voilà une situation des plus stupides une fois de plus. Maxine mit quelques secondes à réagir, elle recula d’un pas plus par dépit que par peur, la situation était devenu beaucoup trop compliqué, partagée entre l’envie de se jeter sur ses lèvres et celle de fuir, la jeune femme restait désormais figé en plein milieu du couloir, dégoulinante d’eau sur la superbe moquette bordeaux.
Elle cherchait sans résultat quelque chose à lui dire mais ses lèvres restaient figés entrouvertes sans qu’un son n’arrive à sortir. Maxine croisa les bras sous sa poitrine pour finalement murmurer :


« Sofia n’est pas là ? »

Bravo Maxine, autant lui dire de suite que tu ne veux pas le voir aussi, heureusement qu’il est ton meilleur ami hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hayden Johnson
Sexy Prince of Yellowstone
avatar

Féminin Nombre de messages : 635
Age : 28
Age du joueur : 18 ans
Age du personnage : 24 ans
Statut : Sinners' Leader
Date d'inscription : 27/12/2007

Social life
Popularité:
100/100  (100/100)
Me and the others:
Citation: Feel so good to be bad!

MessageSujet: Re: Embrasser, te mordre en même temps [ Hayden ]   Jeu 24 Juil - 22:37

Depuis quelques temps, Hayden essayait de faire au mieux pour que les affaires des Sinners s'arrangent. Il fallait bien reconnaître que les Santas étaient plus liés que jamais, et qu'il devenait excessivement difficile de maîtriser la situation alors que le groupe des maîtres de la ville se retrouvait disloqué. Hayden avait trop laissé couler les choses, il s'en était rendu compte dès l'instant où sa soeur s'était écroulé sur sa baie vitrée dans un sale état. Ca ne pouvait décidément plus durer.

Du coup, au grand maux les grands remèdes. Hayden n'avait pas choisi l'option "Réunion des Sinners au grand complet" Trop compliqué à gérer. Trop de conflits internes pour l'instant, c'était à exclure. Ce qu'il fallait faire par contre, c'était arranger chaque chose pour ensuite reformer le tout. Déjà, Sofia s'était soignée. Elle allait maintenant réemménager avec Maxine et Kellan était revenu. Ils en étaient donc à refaire leur petite relation qu'Hayden peinait à comprendre, mais tant que sa soeur allait bien. En plus, Kellan de retour, le groupe était au complet. Il était plus contrôlable semblait-il. Il n'y avait bien que le problème Maxine qu'il n'avait pas pas encore réglé. Depuis ce fameux soir, c'était plus que tendu entre eux. C'était à peine s'il l'avait vraiment croisée...

Il était parvenu à faire en sorte pourtant que tous viennent au concert des Proud Angels il y avait de ça quelques jours. Il n'avait pas directement demandé à sa belle colérique, mais Sofia s'en était chargé. Ainsi, les Sinners donnaient l'image d'une meute de loups soudés. Les habitants savaient à quoi s'en tenir. Il avait vu Maxine ce soir là, mais avait évité soigneusement son regard. Il fallait qu'il fasse quelque chose, ça ne pouvait pas durer. C'était le problème qu'il atteignait le plus, et celui qu'il tardait le plus à affronter. Peut-être que justement, c'était trop personnel...

Cet après-midi là, Hayden était allé au Presley Hotel voir si Sofia n'avait pas besoin d'un coup de main pour refaire ses cartons. C'était plus un prétexte qu'autre chose, il voulait surtout savoir comment sa petite soeur chérie se portait. Une fois dans le hall, Jule lui fit les gros yeux tandis qu'il lui décochait un sourire moqueur et elle le laissa monter sans faire d'histoire. Pour une fois qu'elle ne l'insultait pas, ça changeait.

Il avait trouvé la pièce vide, ou presque. Ouverte parce que la femme de ménage se chargeait d'astiquer la chambre comme une brave, et c'était une chance. Il n'avait pas envie de l'attendre dans le couloir comme un vulgaire refoulé. Il rentra donc et reluqua les fesses de la boniche avant qu'elle ne file, gênée.

Il n'eut qu'à attendre quelques minutes avant de voir la prote se rouvrir. Il crut d'abord que c'était sa soeur qui rentrait, chose la plus logique en somme. Mais au lieu de ça, non...


*Et m*rde...*

Au lieu d'une blonde, une brune. Une sulfureuse brune avec qui il avait quelques discordances ces derniers temps il fallait dire.

Maxine Hengel...

Et visiblement, elle ne semblait pas enchantée de le voir. Normal, elle l'évitait soigneusement. C'était elle qui était partie après tout, lui n'avait demandé qu'à continuer cette petite histoire de leur vie contre le mur, avec une écharpe et un jeu étrange. Il avait apprécié l'expérience, mais à la réflexion, il avait perdu sa meilleure amie et, franchement, ça le contrariait. Il voulait régler les choses. Raison pour laquelle il afficha une expression calme et agréable. Il savait comment gérer les colères de Maxine mieux que n'importe qui, autant en profiter. Et maintenant qu'il était face à la situation, arranger les choses.


*T’as pas le droit de tout gâcher. Je ne suis pas… une de tes groupies.*

La phrase qu'elle lui avait sorti il y avait de ça quelques mois maintenant trottait toujours dans sa tête. Il aurait aimé s'expliquer, mais elle était partie. Il aurait aimé dire qu'elle était tellement plus que ça, mais elle s'était enfuie. Avec son foulard en plus, mais c'était un détail. Et il avait trop craint les représailles pour tenter de l'approcher à nouveau. Quel trouillard...

Le dédain dont elle fit preuve en posant cette question le blessa, mais il fit en sorte de ne pas être atteint. Elle était si fragile, si belle trempée de cette façon. Si blessée elle aussi, comme en témoignait les cernes profondes tracées sous son regard de braise. La solitude avait du faire ressurgir des démons qu'il aurait mieux valu laisser enfouis. Il s'en voulait de l'avoir abandonnée...


- Non.

Clair, net et précis.

*Nul tu veux dire!*

- Mais moi je suis là...

Ca voulait dire quoi ça? Je suis là, réglons le problème? Je suis là pour toi maintenant, désolé de t'avoir abandonné? Je suis là pour toi et je t'aime sans doute plus que je ne l'avoue? C'était trop compliqué, alors il se contenta de ça. Il risqua même de s'approcher un peu, pas trop mais suffisamment pour se montrer chaleureux et la rassurer.

_________________

I'm not a man anymore... I'm more than that!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxine Hengel
- New -
avatar

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Re: Embrasser, te mordre en même temps [ Hayden ]   Jeu 24 Juil - 23:13

Oui tu es là et c’est bien ça le problème, non elle n’allait quand même pas lui dire une chose pareil, les pensées de Maxine ressemblait au brouhaha incompréhensible d’un hall de gare à une heure de pointe et elle détestait cette sensation, incapable de se décider entre la joie et la tristesse, la jeune femme ouvrit la porte à son démon favori la colère.
Hayden s’était rapproché sans oser la toucher, sage décision, la jeune femme se sentait brûlante face à lui qui semblait tellement paisible, doux et toujours aussi beau par la même occasion.


« Non tu n’es plus là depuis un moment »

Non non la brunette n’était prise d’une cécité fracassante, elle faisait allusion ses longs moments de solitude depuis cette pauvre histoire dans une ruelle sombre. Maxine lui en voulait mais elle s’en voulait à elle-même par-dessus tout, elle si forte qui tremblait à l’idée de se retrouver au creux de ses bras de peur de ne jamais vouloir en partir.

Depuis longtemps la jeune femme avait la certitude de porter malheur aux gens chers à son cœur, elle redoutait l’attachement et depuis longtemps l’idée d’amour s’était éclipsée de son cerveau. Alors comment gérer correctement une relation comme celle-ci, sans se faire du mal, mission impossible pour la belle écorchée vive.
Maxine recula brusquement jusqu’au mur opposé.


« T’avais pas le droit »

Des reproches encore des reproches, de plus sans lien apparent, la jeune femme se perdait même dans ses colères, elle se contentait de balançait en vrac un tas de pensées qui lui dévoraient l’esprit et au sujet d’Hayden il y en avait tellement.. Pourquoi tu me manques tellement, pourquoi tu me fais si mal, pourquoi pourquoi pourquoi…

Maxine plongea ses yeux brillants dans ceux de son ami, elle ne pensait pas le trouver dans cette chambre d’hôtel et cette surprise venait de détruire toutes les théories et plans que la jeune femme avait tenté de mettre en place pour éviter au maximum la casse. Max’ se sentait de plus en plus tenté par l’option fuite histoire d’aller se détruire en solitaire mais elle devait au moins montrer à Hayden à quel point elle allait bien, à quel point elle avait changé si bien qu’elle n’avait plus besoin de lui et qu’il ne la connaissait plus..

La blague….

La vérité était autre.. Maxine était toujours la même et elle réprimait autant que ses nerfs lui permettait les tremblements qui secoués son corps..Mais surtout elle n’était rien sans cet enfoiré qu’elle aimait tant..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hayden Johnson
Sexy Prince of Yellowstone
avatar

Féminin Nombre de messages : 635
Age : 28
Age du joueur : 18 ans
Age du personnage : 24 ans
Statut : Sinners' Leader
Date d'inscription : 27/12/2007

Social life
Popularité:
100/100  (100/100)
Me and the others:
Citation: Feel so good to be bad!

MessageSujet: Re: Embrasser, te mordre en même temps [ Hayden ]   Jeu 24 Juil - 23:55

On pouvait dire que l'instabilité de Maxine pouvait se comparer avec celle d'une matière chimique dangereuse... Prête à exploser à tout moment. En général, peu de gens osaient se frotter à une telle puissance qui, une fois libérée, pouvait tout détruire sur son passage. Peu de gens, sauf Hayden bien sûr. En temps normal, c'était relativement facile pour lui d'apaiser la belle australienne. Après tout, il était le seul - ou presque - dont elle acceptait les contacts physiques, ce qui rendait les choses bien plus faciles. MAis là, le souci majeur, c'était que justement il valait mieux pour lui ne pas la toucher, sinon il y perdrait un doigt, une main, un bras... Voir pire. Il préférait ne pas se risquer sur ce terrain dangereux parce qu'il avait trop peur de glisser et de tomber. Et quand on s'appelle Hayden Johnson, on ne tombe pas.

Tout dans sa voix, son attitude, son regard destructeur laissait entrevoir la montée en puissance de son péché chez elle, ce qui la rendait si vulnérable et à la fois si forte. Elle paraissait si fière et solide quand elle montait sur ses grands chevaux, à tel point que sa sexy attitude montait en flèche. Et pourtant, Hayden savait que c'était dans ces instants précisément qu'elle était si fragile et faible qu'un rien pouvait l'atteindre. La colère étant un péché, elle s'avérait être une puissance auto-destructrice. A plus forte dose encore que tous les autres parce qu'il atteignait sans conteste tout son entourage, quitte à ce que la déflagration rafle tout sur son passage.

La phrase qui suivit eut l'effet escompté par la jeune femme. En plein dans le mille. Hayden se sentit bête, très bête et il avait envie de fuir. Lui d'habitude si sûr de lui et orgueilleux, devant cette femme de caractère qui en venait à atteindre son coeur - la seule peut-être! - il avait envie de se barrer en courant sans même chercher à se retourner. Pourtant, il ne le fit pas. C'était trop facile, trop simple, et trop lâche pour un homme de sa trempe. Au lieu de fuir, il resta là, plantant son regard d'acier dans celui plus ambré de Maxine. Un éclat de rage passa dans ses yeux mais il n'eut pas peur. Il se contenta de ne pas répondre à ce qu'elle venait de dire, parce qu'il savait que c'était vrai ce qu'elle disait. Il n'y avait rien à répondre à ça.

Il la regarda reculer, comme si elle avait peur alors que ça n'était pas ça. S'éloigner encore un peu plus de lui pour éviter de lui faire mal, de se faire mal. Car les blessures infligées par une telle confrontation étaient plutôt d'ordre mental que physique, ce qui les rendait encore plus destructrices.


*Comme s'il n'y avait que moi...*

A ce qu'il savait, jusqu'à présent, un baiser ça se vivait à deux. Ca n'était pas sa faute si dans un accès de folie qu'ils avaient partagés, elle avait décidé de venir coller ses lèvres sur les siennes jusqu'à être brûlée vive. Il ne l'avait pas mordu, elle n'avait pas voulu se dégager tout de suite, alors il n'avait rien fait de mal. Rien. Il avait beau être un salaud, ça n'aurait pas été pareil avec Max. Rien n'était pareil avec elle. Il aurait aimé lui dire. Peut-être qu'il fallait lui dire. Mais avant tout, mesurer ses paroles. Eviter d'envenimer la situation.

- Max... Je sais ce que tu penses de moi vis-à-vis de mes relations, je sais que tu t'en fous tant que ça ne te concerne pas, et que pourtant au fond tu es concernée.


Il reprit son souffle bien qu'il n'ait pas parlé si vite que ça, et décida e choisir soigneusement ses mots. Ce qui risquait de prendre un certain temps. Finalement, il décida de suivre son instinct, de parler trop vite peut-être, sans réfléchir, mais tant pis.

- Je sais que tu es loin d'être une groupie. Tu es Maxine Hengel, tu vaux mieux que ça. J'avais peut-être pas le droit de te faire ça comme tu dis, mais t'avais le droit toi de fuir et me laisser comme un con contre ce mur?


Son ton était calme et mesuré alors qu'avec n'importe qui, il se serait emporté. Mais c'était loin d'être n'importe qui. C'était Maxine. Sa Maxine. La seule.

_________________

I'm not a man anymore... I'm more than that!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxine Hengel
- New -
avatar

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Re: Embrasser, te mordre en même temps [ Hayden ]   Ven 25 Juil - 0:29

Ne te laisse pas avoir, tu sais ou cela va vous menez ce petit jeu, droit dans un mur.. La conscience de Maxine était décidément bien mise à mal aujourd’hui, alors comment sortir de cette impasse maintenant ?
Toujours plaquée contre son mur, comme prête à être fusiller, Max’ dans un éclair de souvenir se remémora la fameuse scène, ce fameux baiser qui avait tout fait déraillé..Elle s’en souvenait parfaitement, un léger frisson parcouru son corps, mon dieu qu’elle s’était sentie bien, Maxine aurait vendu son âme pour pouvoir revivre une seule seconde de ce baiser. Mais alors pourquoi tout ça ?
Facile à dire mais on ne chasse pas ses vieux démons avec un baiser mouillé, la jeune femme ne se donnait tout simplement pas le droit d’être heureuse encore trop enfoncée dans son passé et ses cauchemars.
Pendant tout ce temps Max n’avait pas lâché le regard d’Hayden, elle y mettait toutes ses forces pour ne pas ciller.


« C’est beaucoup trop compliqué…Je ne sais même pourquoi je…Mais… »

Comment pouvait expliquer ce qu’elle ne pouvait elle-même comprendre. Les mots ne convenaient pas, Max elle-même ne convenait pas..

« Hayden je veux juste que ça redevienne comme avant parce que je ne sais plus quoi faire »

Le moment des embrassades ? Non surtout pas..
Maxine baissa les yeux puis se laissa glisser le long du mur, elle remonta ses genoux vers, appuya ses coudes dessus pour poser sa tête entre ses mains son regard rivé vers le sol. La jeune femme se mordit violement sa lèvre inférieure déjà gercée, elle n’avait qu’une envie hurler..A peine à quelques mètres de son âme sœur, Max se sentait pourtant à des milliers de kilomètres de lui, que tout redevienne comme avant, se réfugier dans ses bras sans être terrorisée continuer leurs petit jeu tellement ambigu.. Mais même elle commençait à ne plus croire à tout ça..


« Pourquoi c’est si compliqué, j’arrive même plus à réfléchir »

Le ton de la voix de Maxine augmentait dangereusement, mais la jeune femme se corrigea elle-même, comme si sa propre intonation l’avait effrayée. Du cri au murmure..

« Et ça fait mal.. »

Heureusement que le couloir restait désert, car d’un point de vue extérieur la scène devait sembler bien étrange, Hayden au milieu du couloir face à Max recroquevillé contre son mur..Un drôle de duo ces 2 là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hayden Johnson
Sexy Prince of Yellowstone
avatar

Féminin Nombre de messages : 635
Age : 28
Age du joueur : 18 ans
Age du personnage : 24 ans
Statut : Sinners' Leader
Date d'inscription : 27/12/2007

Social life
Popularité:
100/100  (100/100)
Me and the others:
Citation: Feel so good to be bad!

MessageSujet: Re: Embrasser, te mordre en même temps [ Hayden ]   Ven 25 Juil - 1:24

Déjà, Hayden commençait à se rassurer. Plutôt que de lui envoyer en pleine tête un flot d'insultes et de phrases cinglantes qu'il aurait eu du mal à encaisser la connaissant, parce qu'elle savait taper là où ça faisait mal, elle se contentait de juste se plaindre de la situation. Juste de la situation, pas de lui. C'était un bon point, la colère commençait à redescendre. Bon, ça risquait forcément de revenir en force dans quelques minutes, voire secondes vu à qui il était confronté, mais il fallait en profiter.

- Max...

Elle bégayait, mais s'efforçait de continuer à le fixer et il faisait en sorte de ne pas la lâcher une seule seconde du regard non plus. Il avait l'impression d'être son repère, même si à l'instant elle le détestait sans doute plus qu'il n'osait l'imaginer, mais il aimait à penser qu'elle avait quand même quelque chose à quoi se raccrocher. Un regard familier. Il avait toujours été là, il espérait qu'elle s'en rappelle.

Redevenir comme avant? Aïe, c'était là que ça risquait de coincer. Parce que tant que les souvenirs perduraient, c'était compliqué de les refouler pour faire comme si rien ne s'était passé. Le mieux serait d'en rire avec elle, d'en parler, désamorçer la grenade pour éviter enfin la menace qui grondait. Que lorsqu'elle explose, leu relation si spéciale disparaisse. Il refusait. Il ne voulait pas. Il fallait qu'ils discutent, mais il ignorait s'il pouvait risquer ça pour le moment.

Il prit le parti de la laisser pour l'instant. La laisser faire, écouter ses plaintes et attendre. C'était souvent ce qu'il faisait pour la calmer, autant suivre le shéma habituel s'il voulait aboutir à un résultat correct. Elle se laissa glisser contre le mur et il perdit son regard qui se figea contre le sol apparemment, et il en profita pour s'approcher lentement d'elle, comme si elle était un animal blessé et méfiant. La métaphore ne pouvait pas être plus réussi. Une créature blessée.

Il s'agenouilla en face d'elle, et ne fut même pas surpris lorsqu'elle cria. Il attendit la suite ,et elle vint. Plus douce, plus calme. Elle avait mal. Et il le savait. Il prit une inspiration qui se voulait silencieuse, et lui chuchota quelques phrases qui lui venaient en tête.


- Max, je sais. Je te comprends. C'est compliqué pour moi aussi, et tu sais pourquoi c'est comme ça? Parce qu'on ne sait pas ce que l'autre pense de la situation. Tu es partie et tu n'es plus revenue. Vers moi. Tu crois que je ne souffre pas un tout petit peu moi aussi?

Il attendit qu'elle lève les yeux vers lui pour capter son regard, retrouvant ainsi un contact, rien que visuel, et une proximité avec sa somptueuse colérique.


- Tu veux que je commence?

Devant le silence qui suivit, Hayden prit ça pour un oui.

- Tu sais que je ne regrette jamais rien. Et surtout pas ça. Si c'était à refaire, je le referais exactement de la même façon. Sauf que je ne te laisserais pas partir. J'aurais remballé ma saleté de fierté et je t'aurais retenue. J'aurais voulu que tu parles. J'aurais voulu que tu saches que c'était différent cette fois. J'aurais voulu t'embrasser encore...

Il ne savait pas si ça allait éteindre la colère ou la raviver, mais tant pis c'était dit. Il espérait qu'elle jouerait le jeu et expose sa version des faits. Il s'était livré après tout. Et ça n'avait pas été facile pour lui, si dur en apparence...

_________________

I'm not a man anymore... I'm more than that!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxine Hengel
- New -
avatar

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Re: Embrasser, te mordre en même temps [ Hayden ]   Ven 25 Juil - 2:27

Il s’était rapproché, à sa hauteur pour lui souffler ses paroles si redoutées.. Maxine se perdit dans son regard sans avoir la force ni même l’envie d’en sortir, elle l’écoutait parlé, Hayden aurait pu s’ouvrir la poitrine elle n’aurait pas eut de meilleur aperçu de son cœur et visiblement elle se devait d’en faire autant.
Un long silence s’installa sans que la jeune femme n’ouvre la bouche, elle cherchait à mettre des mots sur ses sentiments, sur sa peur sans risquer de faire du mal à Hayden mais la douceur et mademoiselle.. Cela a toujours fait 24..Max’ faisait des efforts surhumains, elle pouvait encore attaquer, lui hurler qu’il n’était rien mais autant aller se jeter directement du 3ème étages..


« Et pourtant je suis partie pour éviter ça.. »

Maxine n’était pas égoïste bien au contraire, elle pensait d’abord à ses amis, la simple idée que Hayden souffre par sa faute lui était insupportable. Une fois de plus elle avait tout raté mais elle ne pouvait s’empêcher d’admirer son ami combien de fois lui avait elle crachée toute sa haine au visage, elle était pire des amies chiante au possible et pourtant lui comme Sofia continuait à la supporter à l’épauler sans qu’elle comprenne leurs motivations.

« Je ne me suis jamais sentie aussi bien que ce soir là.. Si tu ne m’avais pas laissé partir ça aurait été pire.. Tu finiras par te brûler les ailes avec moi bad angel.. »

Max attira brusquement Hayden vers elle en l’attrapant par le col, elle ne le lâcha pour conserver son visage à quelques centimètres du sien, pour qu’il comprenne elle allait devoir lui prouver sa théorie au risque de sombrer avec lui. Maxine fit glisser sa main dans la nuque de cette âme sœur si gênante, le contact de sa peau fut plus violent que n’importe quel électrochoc mais non il ne fallait qu’elle cède même si elle en brûlait d’envie.

« Tu vois on risque de se faire mal à en crever tout les 2.. On n’est même pas foutu d’être amis.. Si je pouvais mettre un mot sur ce que tu es pour moi les choses seraient plus simples mais je n’en suis pas capable.. »

Ses mots étaient maladroits, brutaux mais au moins elle avait fait l’effort de parler. Max caresser doucement la nuque de Hayden, son autre main s’approcha de sa joue elle parcouru du bout des doigts les traits de son visage, la jeune femme n’était pas tactile mais avec lui les choses étaient tellement compliqué et il lui avait tellement manqué, le voir sans lui parler sans le toucher tenait de la torture véritable. A vouloir éviter la souffrance, Maxine avait foncée droit dedans, elle en avait besoin pour se tenir en vie, pour se sentir vivre, elle ne savait plus vivre autrement que par ses colères, sa souffrance..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hayden Johnson
Sexy Prince of Yellowstone
avatar

Féminin Nombre de messages : 635
Age : 28
Age du joueur : 18 ans
Age du personnage : 24 ans
Statut : Sinners' Leader
Date d'inscription : 27/12/2007

Social life
Popularité:
100/100  (100/100)
Me and the others:
Citation: Feel so good to be bad!

MessageSujet: Re: Embrasser, te mordre en même temps [ Hayden ]   Ven 25 Juil - 14:33

Le silence qui suivit voulait tout dire, ou presque. Parfois, les mots ne servaient à rien et il suffisait de se taire pour comprendre. En l'occurrence, comprendre que Maxine était en train de se perdre elle-même dans ses pensées parce qu'elle n'arrivait pas à se situer dans le cadre environnant. Pour être franc, Hayden avait lui-même du mal à s'y retrouver, parce que trop de choses étaient compliquées en ce moment. Les Santas venaient de débarquer depuis quelques mois et semaient la zizanie en ville. Ce Cameron ne lui plaisait pas du tout, il avait la carrure d'un chef et c'était désagréable de sentir un rival, aussi insignifiant soit-il, derrière soi. Ensuite, il y avait ce qui c'était passé avec Eli quelques jours avant. Il assumait à trois cent pourcent, et n'allait certainement pas regretter un tel acte. Mais quand même, ça risquait de drôlement chauffer si Adam venait à l'apprendre. Et il ne voulait pas qu'Eli se fasse de films ou quoi. Et il y avait Max. Max et lui, qui s'étaient cherchés depuis leur rencontre et qui venaient enfin de se trouver, au moins un peu. Mais ça les avait encore plus perdu qu'avant.


Il le savait, bien sûr, qu'elle était partie pour éviter qu'ils ne réitèrent le geste encore, et encore, soumis comme ils étaient tous les deux à leurs pulsions animales. Qui savait où ça aurait pu les amener tout ça? Sans doute trop loin, et Hayden préférait encore que ça se soit passé comme ça. Pourtant, quelque chose en lui lui intimait qu'il devait avancer, voir plus loin que sa vie de bohème casanova à se taper n'importe qui. Il fallait changer, mais il n'était pas sûr de pouvoir le faire pour l'instant. Il avait toujours été comme ça, et prendre un virage était compliqué quand toute sa vie, on n'avait fait que suivre une grande ligne droite.

Ce qu'elle lui fit remarquer, il le savait déjà. L'histoire de se brûler les plumes dans la bataille, il était au courant. Dans tout ce qu'il entreprenait, Hayden savait qu'il y avait un risque. Il savait pertinemment quels risques il prenait à chaque fois, et s'il valait la peine qu'il s'engage là-dedans. L'adrénaline qui venait le piquer, déversant sa lave dans ses veines à chaque instant qu'il se savait prendre un risque lui plaisait tellement qu'il s'amusait à en prendre délibérément. Et là, c'était vraiment quelque chose pour lequel il était prêt à côtoyer le soleil de près, quitte à finir grillé.

Il allait d'ailleurs répondre quelque chose qui serait venu sans réfléchir, mais elle l'attrapa par le col brusquement, le surprenant par la même occasion, et rapprocha son visage du sien. Déséquilibré, il finit par se retrouver à genoux face à elle, ses yeux plantés dans les siens tandis qu'elle continuait sur sa lancée.

Il se tut, appréciant les doigts de Maxine qui passait sur sa nuque et son visage, car déjà elle se calmait un peu. C'était une sorte de réconciliation silencieuse, de la voir ainsi le toucher. En colère, elle l'aurait frappé. Il sentait alors combien il lui avait manqué, autant sans doute qu'elle avait, en partant ainsi, laissé un trou béant dans sa vie. Il ferma les yeux quelques instants avant de poser ses yeux sur son visage ravissant et triste.


- Mais qu'est-ce que tu veux Max? Je peux pas décider pour toi là. Tu parles de souffrir, donc tu t'éloignes, et tu reviens, moi je peux pas tout comprendre comme ça.


Il ferma doucement les yeux de la belle capricieuse, fit descendre ses doigts vers sa bouche, son cou, puis atterrit sur son coeur, enfin plutôt son débardeur trempé mais à l'endroit où il sentait battre une petite pompe agitée.


- Lui, il te dit quoi?

Hayden redoutait un peu la réponse, parce qu'il savait qu'il n'était pas prêt à avoir une relation à durée indéterminée avec une fille. Même avec Maxine. Mais il voulait son avis, et après ils pourraient en discuter calmement.Il savait juste qu'il voulait être là pour elle, et qu'il le serait toujours.

_________________

I'm not a man anymore... I'm more than that!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Embrasser, te mordre en même temps [ Hayden ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Embrasser, te mordre en même temps [ Hayden ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [X] A morning in autumn [PV Hayden]
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps
» Arrêter le temps...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yellowstone :: Yellowstone Center :: The Presley Hostel-
Sauter vers: