Yellowstone

The Sinners ou The Santas? Pas d'alliance, que de la rivalité...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Juste un café avec toi (Calim)

Aller en bas 
AuteurMessage
Taïna Kovac
- New -
avatar

Féminin Nombre de messages : 9
Age du joueur : 16 ans
Age du personnage : 21 ans
Statut : The Santas
Date d'inscription : 13/02/2008

Social life
Popularité:
51/100  (51/100)
Me and the others:
Citation: L'hypocrisie est un vice à la mode et tous les vices à la mode passent pour vertus.

MessageSujet: Juste un café avec toi (Calim)   Jeu 26 Juin - 23:37

[Désolée pour le lieu, pas très original ^^]

Taïna Kovac avançait un peu au hasard sur l’immensité de la plage de Yellowstone Sud. Elle se trouvait assez loin de son appartement sur le campus, mais elle se contentait de marcher sans savoir où elle se rendait. La jeune femme n’avait que peu dormi cette nuit-là, préférant se laisser aller à l’envie de dessiner. C’était une force pressante, qui la poussait à prendre un crayon et à tracer des lignes sur la feuille, jusqu’à l’épuisement. Vers le milieu de la nuit, la Croate avait fini par s’endormir, le nez dans ses croquis, sans même avoir éteint la lumière de sa lampe de bureau. A son réveil, dès que les premiers rayons du soleil (à croire qu’il ne faisait jamais mauvais en Australie !) avaient traversé les rideaux, elle s’était levée de sa chaise, toute chiffonnée, avant de s’examiner devant un miroir. Elle avait faillit éclater de rire devant son tee-shirt fripé et ses cheveux en bataille.

Taïna avait tenté de se coiffer tant bien que mal, grimaçant à chaque fois qu’un nœud se coinçait dans sa brosse puis avait enfilé rapidement un débardeur simple et une jupe qui lui battait les jambes. Elle avait conscience d’avoir l’air d’une hippie habillée ainsi, mais à vrai dire, elle s’en fichait pas mal. Il n’y avait pas de cours aujourd’hui, heureusement, car elle n’aurait pas été sûre de tenir toute la journée avec si peu de sommeil. En conséquence, elle avait décidé de sortir de cet appartement exigu pour respirer un peu l’air de la ville, et du grand large. Il fallait bien décompresser et se changer les idées. Depuis son arrivée, Taï’ s’était concentrée sur les cours, tellement elle tenait à réussir, négligeant ses relations sociales et le soin d’elle-même. Cette journée-là était l’occasion ou jamais d’y remédier.

La jeune femme avait griffonné un mot pour son ami Calim où elle lui demandait de la retrouver au bar sur la plage, et qu’elle avait glissé en sortant sous la porte de la maison où il vivait. Elle ne le connaissait pas encore tout à fait, mais elle pensait qu’on pouvait compter sur lui, et que mis à part s’il avait quelque chose d’urgent à régler, il viendrait. En partant, elle n’avait pas oublié de saisir ses dessins de la nuit, pour pouvoir les examiner en plein jour. Elle se rendait d’ailleurs bien compte qu’elle détonnait un peu sur cette plage au petit matin, avec son énorme pochette à dessin qui lui semblait plus lourde à chaque pas. Taïna ôta ses sandales d’une main pour pouvoir marcher pieds nus sur le sable déjà chaud. Les grains de sable lui chatouillaient agréablement la plante des pieds et elle se surprit à paresser quelque peu en respirant à pleins poumons le souffle du vent venu de l’océan.

S’installant sur la terrasse du bar qu’elle venait de trouver, elle déposa sa pochette devant elle et l’ouvrit en grand, découvrant des esquisses de portraits : des personnes qu’elle avait croisé à l’université et qu’elle ne connaissait pas, mais qui lui avait semblé avoir un physique assez intéressant pour figurer dans son palmarès. Et puis au milieu trônait le visage de Calim. Elle l’examina plus attentivement avant de se déclarer à elle-même sans vraiment d’objectivité et avec férocité qu’il était très mal exécuté. La ressemblance était toujours difficile à saisir quand elle n’avait son modèle devant elle. Sentant des pas derrière elle, elle cacha précipitamment le dessin sous la pile qu’elle avait devant elle, mettant plus en évidence un plan d’une maison imaginaire. Mais ce n’était que le serveur qui lui demandait ce qu’elle désirait. La jeune Croate lui déclara vouloir un café puis patienta en faisant ses auto critiques de ce qui se trouvait devant elle. De nouveau, des bruits de pas se firent entendre, mais cette fois-ci, il s’agissait bel et bien de son ami Calim. Le visage de Taïna s’éclaira et elle se redressa pour l’accueillir à sa table.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calim Hartigan
- New -
avatar

Féminin Nombre de messages : 85
Age : 28
Age du joueur : 17ans
Age du personnage : 24ans
Statut : Santa
Date d'inscription : 04/01/2008

Social life
Popularité:
72/100  (72/100)
Me and the others:
Citation: The Show must go on

MessageSujet: Re: Juste un café avec toi (Calim)   Ven 27 Juin - 18:19

Ce matin, après une soirée passée avec des amis à regarder le match de base-ball Calim se réveilla de bonne humeur. Allongé tranquillement dans son lit il n’eut pas de mal à ouvrir les yeux, sa chienne était également sur le lit, elle dormait paisiblement dans le lit. Un léger sourire se dessina sur ses lèvres quand il sentit la langue de Coquard venir lui lécher la joue, une légère grimace et il poussa ce gros molosse avant de sortir de son lit.

Calim se mit enfin à marcher le long du couloir de chez lui avant d’arriver dans le salon. Un froncement et sourcils et le voilà qui s’avançait lentement vers le canapé, allongé sur celui-ci Maureen l’un de ses camarades de classes était tout juste réveillé. Calim passa finalement une main dans ses cheveux essayant de se remémorer la raison pour laquelle Maureen était allongé dans son canapé en boxer tout comme ce jeune homme. Finalement, il compris, Maureen habitait à l’autre bout de la ville et il était venu en bus jusqu’à la demeure de Calim, un léger soupir et le jeune homme vint s’asseoir sur le canapé pendant que son camarade de classe venait à s’asseoir.


« Ce matin il y a eu un mot devant la porte de chez toi. »
« Un mot? »
« Oui, j’ai voulu sortir pour fumer une cigarette et en ouvrant la porte j’ai juste vu un tête brune partir en mot sur le paillasson. »


Calim fronça légèrement les sourcils pendant que son ami s’imaginait certaines scènes. Le jeune homme s’approcha de la table basse où se trouvait le petit papier. Après l’avoir lu il se mit à sourire légèrement, c’est d’un bond qu’il se leva du canapé avant de retourner à sa chambre laissant le pauvre Maureen seul dans le salon avec Coquard qui ne cessait de le regarder. Bien évidemment qu’il savait qui était cette personne brune! Il ne pouvait s’agir que de Taïna cette charmante jeune femme devenue son amie depuis un petit moment, enfin, ils se connaissaient très peu mais Calim l’appréciait pour ce qu’elle était et non comme une femme de plus qu’il pouvait avoir.

Après une bonne douche, il revint de nouveau dans le salon où Maureen semblait ne pas avoir bougé. Calim s’approcha de la porte d’entrée avant de finalement se retourner vers son ami.


« Tu fermeras la porte quand tu pars. »
« Mec, tu vas tout de même pas me laisser seul avec ton chien? »
« C’est une chienne! Elle fait de mal à personne. »


Sans même lui dire au revoir Calim sortit de la maison direction la plage où il allait rejoindre cette jeune femme.

C’est une bonne vingtaine de minutes plus tard qu’il arriva sur la plage. Le Soleil se levait tranquillement sur la ville, il faisait déjà une petite chaleur agréable. Les mains dans les poches il se mit à marcher le long de la plage, les pieds dans le sable il regarda durant l’espace d’un instant les vague, les yeux fermés il se mit à libérer son esprit. Certes il avait rendez-vous avec Taïna mais un petit peu de temps pour lui tout seul ne dérangerait pas la brunette qui devait certainement être elle aussi plongée dans ses dessins comme à son habitude! N’allez pas croire que parce qu’ils ne se connaissaient pas du tout ils ne savaient rien l’un de l’autre!

Bon allez! Calim soupira une nouvelle fois avant de s’avancer vers le petit bar de la plage, ce même bar où il avait croisé pour la première fois la belle Sofia!
Tournant les yeux d’un côté à un l’autre de la terrasse il vit enfin Taïna assise, un sourire se dessina sur ses lèvres avant qu’elle ne le remarque elle aussi. Il s’approcha alors d’elle avant de venir la prendre dans ses bras pour lui dire bonjour. Il attendit qu’elle s’asseoit avant de faire de même et oui! Il était galant Calim!

Le serveur arrive de nouveau apportant la boisson qu’elle avait demandé avant de prendre la commande de Calim. Un nouveau sourire se dessina sur ses lèvres avant qu’il ne regarde le bloc de documents qu’avait la jeune femme sur la table.


« Tu as apporté tes dessins? »

Lui demanda-t-il tout en pointant du menton le porte document.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Juste un café avec toi (Calim)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Après tout, c'est juste un café.
» photos du chariot de guerre ( juste monté )
» Je ne suis pas fous, je veux juste comprendre et apprendre.
» Nous ne sommes pas des amies. Nous sommes des étrangers avec des souvenirs.
» Gros Mek avec CFK et Krameur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yellowstone :: South Yellowstone :: Heaven Beach-
Sauter vers: