Yellowstone

The Sinners ou The Santas? Pas d'alliance, que de la rivalité...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il y a le ciel, le soleil et la mer. [Sofia]

Aller en bas 
AuteurMessage
Elizabeth Stevens
• Bleu ciel ou gris tout le temps •
avatar

Féminin Nombre de messages : 488
Age : 34
Age du personnage : 28
Statut : Journaliste au Yellowstone Mercury [Intouchable - Pro Sinners]
Date d'inscription : 03/01/2008

Social life
Popularité:
65/100  (65/100)
Me and the others:
Citation: Ma vie dans le désordre me borde d'absence, me couvre d'or. Je découvre la boîte de Pandore ...

MessageSujet: Il y a le ciel, le soleil et la mer. [Sofia]   Jeu 5 Juin - 16:19

Ca faisait à peu près deux semaines que … qu’elle avait fait croire à Aaron qu’elle sortait avec le meilleur ami de son frère. Elle se savait cruelle. Elle se savait même horrible. Mais pour tout dire, elle n’en avait rien à faire. C’était lui qui l’avait cherché après tout. Il n’avait qu’à pas débarquer ici avec sa nouvelle donzelle alors qu’elle était là la première. Il n’avait pas non plus à venir lui piquer le poste de rédacteur en chef qu’elle lorgnait depuis son retour. On pouvait légitimement dire que Yellowstone avait révélé sa part d’ombre et elle se plaisait bien dedans. Après tout, ne disait-on pas que c’était dans le noir qu’on voyait le mieux ? Que c’était la nuit où tout s’éclaircissait ? Et que les plus belles lumières venaient de l’obscurité ? A ce compte là, elle finirait bientôt au zénith d’une quelconque planète d’un système solaire.

Ce matin, elle s’était levée relativement tôt. Elle voulait passer rapidement au journal afin de pouvoir attraper le meilleur reportage du moment. Il faut dire que les scoops pour l’instant n’étaient que peu intéressants. Du moins, ce qui ne portait pas préjudice aux Sinners. On avait la désagréable impression que depuis l’arrivée de ces étrangers, malgré leur volonté de rester en haut de l’affiche, les maîtres de la ville faisait un peu tout et n’importe quoi. Ca faisait quelques jours que ça couvait au Mercury. Et elle avait du mal à empêcher les autres journalistes de se précipiter dans la brèche. Seule la terreur qu’inspirait encore les Sinners les faisait hésiter. Mais pour combien de temps encore ?

Avisant de l’ouverture d’une plage privée, Elizabeth prit le reportage, en informa les peu de personnes présentes. Munie de son calepin et de son photographe – parce que ce n’était pas à elle de faire ce genre de travail ingrat -, elle se rendit donc au Sparkles où la fête battait déjà son plein malgré l’heure matinale. 11 heures du matin, c’était encore trop tôt pour tout Yellowstonien qui se respectait. Vêtue d’une courte jupe en jean et d’un débardeur estival à fleur hawaïenne, la jeune femme fit un signe à son photographe vers la piste de danse. Va les prendre en photo. Elle allait chercher le propriétaire des lieux pour lui poser quelques questions. Au bout de quelques minutes, lasse de son babillage incessant, la journaliste promena son regard sur la foule amassée et déjà bien pompette.

Elle sursauta lorsque le grand chef appela un des serveurs pour qu’il lui ramène un mojito juste avant qu’il ne s’excuse de la laisser quelques instants. Des kékés souhaitaient entrer dans l’antre du paradis pour reprendre ses termes pompeux. Elle avala d’un cul sec son mojito et en commanda un second. L’alcool ne résolvait pas tout mais ça faisait du bien au gosier, quant bien même c’était loin d’étancher sa soif. Griffonnant quelques notes sur les lieux, le décor, l’ambiance et les personnes présentes, Elizabeth redressa la tête en entendant les exclamations toutes masculines proche d’elle et ne put s’empêcher de sourire en découvrant Sofia, fendant avec majesté la foule.

« Je me disais aussi. »

Elle l’accueillit d’un large sourire, ravie de la revoir. Ca faisait un bout de temps. Bon, c’était un peu de sa faute aussi. Elle avait trop hiberné ces derniers jours.

« Comment tu vas ? »

Hayden ne s’était pas vraiment étendu sur le sujet de sa sœur mais elle connaissait assez ce dernier et son propre frère – qui était toujours au courant de tout, pire qu’une concierge – pour savoir que tout n’était pas rose dans leur monde en ce moment. Et pas qu’à cause des nouveaux arrivants. Le problème était de savoir de quoi il retournait exactement…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://high-point.forumactif.org/
Sofia Johnson
'|Tantalizin' Sexy Admin|'
avatar

Féminin Nombre de messages : 550
Age : 32
Age du joueur : 21
Age du personnage : 22
Statut : Tantalizin' dancer
Date d'inscription : 27/12/2007

Social life
Popularité:
100/100  (100/100)
Me and the others:
Citation: Il n'y a point de passion plus égoïste que celle de la luxure

MessageSujet: Re: Il y a le ciel, le soleil et la mer. [Sofia]   Jeu 5 Juin - 18:19

Il est parfois difficile de se débarrasser de ses démons. Sofia ne pouvait que le confirmer. Elle avait beaucoup de mal à remonter la pente. Elle n'arrivait pas à relever la tête et sans son frère elle serait certainement déjà morte dans sa chambre d'hôtel de luxe. Elle avait eu un élan qui lui avait permis de se traîner jusque chez lui mais elle ne savait comment. Tout cela c'était 15 jours auparavant. Elle avait passé des semaines terribles, elle avait du se nourrir d'aliments liquides pendant une bonne semaine pour ensuite reprendre des aliments solides à petite dose. La jeune femme s'était terriblement irritée la trachée à force de se faire vomir. Ce n'était pas grave en soi mais il fallait juste qu'elle ne le refasse plus sinon elle ne pourrait certainement plus jamais se nourrir normalement et donc vivre normalement. Elle avait eu peur et cette sonnette d'alarme avait sûrement était la bonne. Hayden avait été parfait comme toujours, il ne l'avait pas jugée et l'avait aidée. Sans lui elle ne s'en sortirait jamais. Bien évidemment elle était encore sur le chemin de la guérison et la route serait encore très longue mais elle avait de la force pour se battre et ne voulait pas mourir. Elle était bien trop jeune et avait bien trop à vivre avant de pousser son dernier souffle.

Les deux Johnson avaient décidé d'un commun accord de ne rien dire aux autres Sinners surtout que Kellan semblait avoir quitté la surface de la terre. Maxine évitait Hayden comme la peste et Kate se faisait rare. Les sinners étaient comme décimés par leurs vies respectives alors qu'avant rien ne les auraient séparés, pas même un groupe d'étrangers. Bien évidemment ce n'était pas de leur faute même s'ils y étaient pour beaucoup. Sofia s'était renfermée sur elle-même. Elle ne sortait plus beaucoup à part pour aller danser et aller une fois de temps en temps au Greed Happiness. Elle avait ce besoin de voir du monde mais elle pouvait largement vivre sans cela. Elle aspirait juste à un peu de calme de temps en temps et l'obtenait en s'enfermant dans la chambre d'amis que son grand frère avait mis à sa disposition. Elle n'avait pas remit les pieds à l'hôtel, Hayden était allé cherché ses affaires et avait payé la note avec la carte que Sofia lui avait donné. Il était temps pour elle de se reprendre et Hayden n'allait pas la lâcher de si tôt!

Ce matin elle s'était levée de bonne humeur aux alentours de 10.00. Elle avait repris pas mal de forces ces derniers jours et arrivait à manger un peu lors des repas. Bien évidemment ce n'était que des petites quantités minutieusement quantifiées mais c'était déjà un début et puis elle avait plaisir à manger alors ce n'est pas Hayden ni ses parents qui allaient s'en plaindre. La jeune femme évitait juste les repas dans des lieux fréquentés, le médecin avait conseillé des repas au calme avec une ambiance apaisante et non stressante alors elle restait à la villa d'Hayden ou allait chez ses parents pour passer d'agréables moments en leur compagnie. Eux aussi avaient été compréhensifs et ne l'avaient pas jugée. Ils savaient que leur fille était malade et se sentait impuissant mais maintenant c'est différent, elle est sur la voie de la guérison et a retrouvé le sourire. Elle avait même desserré un cran de sa ceinture ces derniers jours. Rien d'exceptionnel mais c'est déjà un début n'est-ce pas?

- Allo? dit Sofia en attrapant son téléphone en sortant de la douche.

- Salut Sofia c'est John. Tu es au courant qu'il y a l'inauguration de la nouvelle plage privée aujourd'hui sur Heaven Beach?

- Ah non je ne le savais pas. Ca pourrait être sympa. Je vais aller y faire un tour, merci de m'avoir prévenu John. On se croisera peut-être là-bas.

- Ca marche beauté à plus tard.

La jeune femme raccrocha et jeta le téléphone sur son lit. Elle resserra la serviette sur son corps et alla se mettre devant le placard où elle avait déposé ses affaires. Elle fouilla rapidement et opta pour une tenue sobre mais typiquement Sofia Johnson. Elle se débarrassa de sa serviette et enfila un maillot de bain doré et glissa par dessus une tunique en soit dorée elle aussi. Elle n'était pas trop voyante mais on ne pouvait malgré tout pas rater la jeune femme. Sofia avait décidé de revenir sur le devant de la scène de Yellowstone. Elle devait faire taire les rumeurs au sujet des Sinners et à son sujet et cette petite robe serait parfaite. Elle chaussa des spartiates elles aussi dorées et remonta ses cheveux en un chignon lâche. Elle prit son sac, ses clés de voiture et après avoir laissé un mot à Hayden elle quitta la villa.

La jolie jeune femme arriva rapidement à la plage et constata qu'il y avait beaucoup de monde présent. Heureusement que ça ne durerait pas et que l'entrée de cette plage privée serait très restreinte. Elle espérait y avoir un accès régulier et quand bien même elle ne l'aurait pas elle irait ailleurs. Ils perdraient juste une excellente cliente car question perfectionnement du bronzage Sofia était adepte et ne rechignait jamais à passer une journée à la plage. Elle considérait même qu'il s'agissait d'un lieu parfait pour une Australienne typique.

Elle arriva rapidement à l'entrée de la plage et un vigile à l'entrée la fit entrer sans qu'elle ait quoi que ce soit à dire. Elle lui fit un sourire et lui tapota légèrement sur l'épaule en guise de remerciement. Elle souriait aux gens qu'elle croisait, saluer ceux qu'elle connaissait. Elle était de retour et dans son élément tel un poisson dans l'eau. Elle aperçut au loin une silhouette qu'elle connaissait et s'approcha d'elle avec aisance et le sourire.

- Elizabeth!! Ca me fait plaisir de te voir!! dit la jeune femme en la prenant dans ses bras. Elle respirait la joie et la bonne humeur car c'est exactement comme cela qu'elle se sentait. Je vais plutôt bien et toi? J'ai entendu quelques trucs sur toi d'ailleurs... Tu sors avec mon frère si j'ai bien compris?! ajouta Sofia avec un sourire complice. Elle savait toujours tout sur tout et ce n'est pas parce qu'elle avait été convalescente quelques temps que les choses allaient changer...

_________________
Love Me - Trust Me - Feel Me - Touch Me - Hear Me
Invité you're GORGEOUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yellowstone.forumpro.fr
Elizabeth Stevens
• Bleu ciel ou gris tout le temps •
avatar

Féminin Nombre de messages : 488
Age : 34
Age du personnage : 28
Statut : Journaliste au Yellowstone Mercury [Intouchable - Pro Sinners]
Date d'inscription : 03/01/2008

Social life
Popularité:
65/100  (65/100)
Me and the others:
Citation: Ma vie dans le désordre me borde d'absence, me couvre d'or. Je découvre la boîte de Pandore ...

MessageSujet: Re: Il y a le ciel, le soleil et la mer. [Sofia]   Jeu 5 Juin - 19:58

Elizabeth accueillit avec joie la jeune femme. Ca faisait tellement longtemps et même si ça n’avait rien à voir avec les 12 années passées loin de sa ville natale, ça avait compté. La jeune femme considérait Sofia un peu comme la sœur cadette qu’elle n’aurait certainement jamais la chance d’avoir. D’accord, elle adorait son frère. D’accord, il agissait parfois comme si la cadette était elle. Mais voilà, elle aurait aimé avoir une petite sœur avec qui jouer à la poupée, enfant, avec qui s’échanger sur les premiers émois amoureux, à qui prodiguait les premiers conseils lorsque le cœur était en jeu. Et malheureusement, c’était Adam qui avait joué ce rôle avec elle. Un contexte quelque peu inadéquat étant donné le caractère possessif de son petit frère.

« Tu es sublime. »

Elle se détacha d’elle et jeta un coup d’œil sur son apparence. Elle semblait aller mieux que la dernière fois qu’elles ne s’étaient vues. Un peu plus voluptueuse, légèrement moins décharnée et ça lui allait bien mieux. Mais Elizabeth était une jeune femme assez polie et psychologue – à force d’en voir – pour ne pas s’arrêter à ce genre de détail. Et de les relever.

« C’en est rageant : tu es toujours parfaite. Comment veux-tu qu’on ait une chance avec les garçons quand t’es dans les parages ? » plaisanta-t-elle à moitié.

Elle lui fit un clin d’œil avant de se réinstaller au bar et en consommant les cocktails que la maison proposait généreusement et gratuitement. Il fallait bien goûter la marchandise avant d’émettre un avis définitif après tout. Elle attrapa ses longs cheveux noirs qu’elle attacha en une queue de cheval. Pas très glamour certes mais qui présentait l’avantage non négligeable de lui rafraîchir la nuque. Le soleil commençait à se faire lourd et même si elles étaient à l’ombre, l’agitation des danseurs à moitié nus à quelques pas d’elle n’aidait pas au refroidissement de l’atmosphère.

Elizabeth fit une petite moue en goûtant à une des olives mises à disposition par l’équipe. Elle était sacrément épicée ! Elle ne s’y attendait pas du tout. Obligée de boire son verre. Aux grands maux … Mais elle faillit s’étouffer aux propos de Sofia. Reposant son verre, elle toussa un bon moment en se tapant légèrement sur le gosier pour faire passer la pilule, l’alcool et les épices réunies.


« Euh … enfin … je ne qualifierai pas cet arrangement comme ça. »

Bon ok ce n’était pas très discret lorsqu’elle l’avait embarqué dans ce plan eu égard au nombre conséquent de pipelettes alentours et que ce n’était pas comme si personne n’avait les yeux braqués sur chacun des gestes du leader des Sinners. Seulement, elle ne pensait pas que tout le monde plongerait au même titre qu’Aaron. Moins encore les autres Sinners. Qu’est ce qu’Hayden avait encore été raconté ? Et surtout, Adam était-il au courant également ? Soudain, elle n’était guère pressée de rentrer à la maison. Juste au cas où bien entendu.

« On va dire qu’il me rend un service. Qu’est ce qu’il t’a dit ? »

Elle était intriguée mais haussa les épaules. Mieux valait ne pas laisser courir son imagination sinon l’autre Elizabeth referait surface et ce n’était pas bon pour elle, ni pour la famille. La journaliste sursauta soudainement lorsque le photographe qu’elle avait emmené avec elle les interrompit pour lui dire qu’il partait sur ordre d’Aaron. Elle se contenta d’hocher la tête sans lui adresser un mot.

« Il m’énerve !! » gémit-elle avant de se reconcentrer sur son interlocutrice. « Mais toi, il paraît qu’il y a un bel anglais dans les environs… »

Le Mercury s’en était fait les gorges chaudes il y a quelques temps déjà. Un producteur londonien richissime et renommé en ville. Beau garçon selon la rumeur et les goûts. Le profil idéal pour apparaître sur la liste de Sofia. Et rien ne valait un tel remède pour quoi qu’elle ait pu souffrir. Malgré sa fibre journaliste, Elizabeth savait où ne pas s'aventurer quand il ne le fallait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://high-point.forumactif.org/
Sofia Johnson
'|Tantalizin' Sexy Admin|'
avatar

Féminin Nombre de messages : 550
Age : 32
Age du joueur : 21
Age du personnage : 22
Statut : Tantalizin' dancer
Date d'inscription : 27/12/2007

Social life
Popularité:
100/100  (100/100)
Me and the others:
Citation: Il n'y a point de passion plus égoïste que celle de la luxure

MessageSujet: Re: Il y a le ciel, le soleil et la mer. [Sofia]   Lun 9 Juin - 15:29

Sofia fit une moue malicieuse à la remarque d'Elizabeth. Elle adorait vraiment cette femme et plus qu'on ne peut l'imaginer. Elle était de la même fibre qu'Hayden mais en moins possessif et en beaucoup plus féminin. Sofia se sentait vraiment en confiane en sa compagnie et savait que si elle en avait besoin elle pourrait lui parler sans langue de bois. Malheureusement Sofia avait eu tellement de mal à parler rien qu'à son grand frère qu'il lui faudrait sûrement quelques temps avant qu'elle n'arrive à se confier à l'aînée des Stevens, aussi gentille et de confiance soit-elle.

- Merci Elizabeth, venant de toi ça me touche vraiment mais tu sais ces hommes je les ai déjà connus et crois-moi si je ne suis avec aucun d'eux ça veut dire ce que ça veut dire... dit la jolie blonde avec un sourire plein de sous-entendus.

Elle prit place sur un tabouret à côté de son amie et commanda un mojito. Elle fut servie en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire et porta le cocktail à ses lèvres. Il était encore tôt pour boire de l'alcool mais elle n'en avait que faire. Elle était là pour s'amuser et voir cette nouvelle plage privée. Elle ignorait si elle repartirait avec un jeune homme, chose peu probable quand on sait les sentiments qu'elle a pour un certain Sinner... Elle avait eu un écart de conduite avec Jared et ne voulait pas que ça se reproduise. Malgré l'absence de Kellan elle ne se laissait pas submerger par ses vieux démons et résister à la tentation et ce malgré le proverbe d'Oscar Wilde. Mais Oscar Wilde était gay et Sofia hétéro donc elle tentait de relativiser de la sorte...

- Je sais Elizabeth que ce n'est qu'un arrangement. Hayden m'a expliqué dans les grandes lignes... Je connais mon frère et je te connais toi donc je ne me suis pas fait de soucis. Et puis si par le plus grand des hasards vous finissez ensemble ça serait super de t'avoir comme belle-soeur...

Sofia adorait taquiner Elizabeth même si elle savait que ses petites remarques ne touchaient pas plus que ça la jolie journaliste. Elle était du même acabit toutes les deux et jouer avec les mots étaient leur point fort. Elizabeth savait les manipuler afin que l'avantage soit aux Sinners et pour écrire d'autres super articles. Quant à Sofia, elle savait les utiliser pour charmer, pour séduire et pour se faire comprendre...

Sofia appréciait vraiment le mojito qui venait de lui être servi et elle le savourait avec délectation. Cette plage était une petite merveille et elle risquait de vite devrait son Quartier Général avec Sinners et Elizabeth. Parce que oui, même si la jeune femme n'était pas un membre officiel du groupe elle était quand même une personne importante pour beaucoup des Sinners. Ces derniers temps le moral du groupe était au plus bas, certains étaient partis comme Kellan, d'autres comme Hayden était dépassé ou encore Kate qui engageait un Santa à la radio. Les Sinners partaient dans tous les sens et ce n'est pas Sofia qui dirait le contraire. Les seuls qui tenaient encore la route était Adam et Rafael. Les deux hommes étaient les plus posés du groupe et savaient se modérer alors que Sofia avait sombré sans arriver à remonter et Hayden était définitivement perdu et désarmé. La jeune femme savait qu'il avait été très affecté par sa maladie et au fond d'elle elle s'en voulait de lui avoir fait subir tout ça...

- Une minute! Tu n'écriras rien dans le journal? J'ai pas envie que ça se sache... Il ne s'est euh... rien passé avec lui. Je l'ai rencontré à l'hôtel un soir, on a discuté et euh... c'est tout, dit une Sofia littéralement mal à l'aise. Elle n'avait pas l'habitude de mentir mais elle avait peur que ce qu'elle dirait finisse entre de mauvaises mains et que ça revienne aux oreilles de Kellan, peut importe l'endroit où il se trouvait à ce moment. Sofia le respectait et elle lui avait promis de changer alors s'il apprenait que le talentueux producteur anglais avait goûté à la fille Johnson, ça risquait de ne pas plaire... Elle devait se taire pour 2 raisons: pour Kellan et pour préserver sa relation avec Kellan... Et toi tu ne veux pas me raconter comment tu en es arrivée à être la "petite-amie" de mon frère adoré?

_________________
Love Me - Trust Me - Feel Me - Touch Me - Hear Me
Invité you're GORGEOUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yellowstone.forumpro.fr
Elizabeth Stevens
• Bleu ciel ou gris tout le temps •
avatar

Féminin Nombre de messages : 488
Age : 34
Age du personnage : 28
Statut : Journaliste au Yellowstone Mercury [Intouchable - Pro Sinners]
Date d'inscription : 03/01/2008

Social life
Popularité:
65/100  (65/100)
Me and the others:
Citation: Ma vie dans le désordre me borde d'absence, me couvre d'or. Je découvre la boîte de Pandore ...

MessageSujet: Re: Il y a le ciel, le soleil et la mer. [Sofia]   Lun 9 Juin - 20:57

La journaliste jeta un coup d’œil sur la piste de danse où des professionnelles exécutaient leur show, à la différence qu’encore aucun homme présent ne fourrait de billet entre les lignes de leurs maillots de bains flashants pour la simple et bonne raison qu’elles étaient habillées. Certes légèrement mais habillées tout de même. Cependant on n’aurait pas pu leur reprocher, il faisait une chaleur torride mais la disposition des lieux était telle que le soleil ne leur tapait pas sur l’épaule pour leur signifier sa pesante présence. Une bonne chose pour elle qui bien qu’originaire de l’ensoleillée Yellowstone avait hérité de son exil une propension aux coups de soleil fluorescents. Et quant bien même, vous aviez ne serait-ce qu’une bouffée de chaleur fugace, les cocktails proposés par les ravissants tenanciers avaient de quoi vous apporter une note rafraîchissante. Elizabeth en profita donc pour tremper ses lèvres dans son mojito. Un peu tôt pour de l’alcool mais après tout, il était bien minuit quelque part. Et on n’avait qu’une seule vie. Pas de répétition générale avant le grand saut.

Aux propos de Sofia, la jeune femme éclata de rire en secouant la tête, réellement amusée. A cet instant même, elle se demanda quelle avait été la plus longue relation de la demoiselle. Elle avait été absente si longtemps qu’elle ignorait ce genre d’information. Mais maintenant qu’elle était revenue, hors de question qu’elle laisse passer ça. Elle fit une petite moue et tourna la paille dans son verre en ne détachant pas son regard de Sofia, se faisant curieuse :


« Pas même un qui le mériterait ? »

Le reste de la conversation par contre … Pas qu’elle soit particulièrement facile à gêner mais le sujet la mettait assez mal à l’aise à bien y réfléchir. D’accord, ce n’était qu’un arrangement mais elle ne devait pas ignorer le fait qu’elle était incroyablement attirée par le frère aîné de la jeune femme en face d’elle. D’une pierre deux coups comme aurait dit sa grand-mère qui n’avait de cesse de l’étonner. Faire jalouser son ex petit ami avec Hayden. Et avec ça, elle allait récupérer l’argent du beurre si possible. Elizabeth fit une petite moue en se plongeant dans la contemplation de son verre mais ne put s’empêcher de rire doucement.

« Mmmh, connaissant Hayden, tu es mal partie pour avoir une belle sœur, une vraie de vraie. Et connaissant mon frère, y a encore moins de chance que ce soit moi. » plaisanta-t-elle joyeusement avant de poursuivre avec un clin d’œil complice : « Mais j’adorerai t’avoir comme sœur. »

*Et ce serait pas mal de goûter au fruit défendu …*

En parlant de ça, Elizabeth releva un coup d’œil intéressé lorsque son interlocutrice s’enflamma sur une remarque banale et légère. Tiens, tiens, elle avait évoqué l’arrivée de ce reconnu producteur juste pour savoir si la jolie Sinner avait lancé ses fameux filets et au final, elle avait visiblement tapé dans le mille. Les lèvres d’Elizabeth s’étirèrent en un joyeux sourire tandis que ses yeux pétillaient de malice devant la réaction de Sofia :

« Touché ? »

Elle but une gorgée de son mojito avant de poursuivre :

« Je disais ça juste comme ça. Je ne pensais même pas que tu lui avais déjà parlé… Intéressant. »

D’un air amusé, elle planta son regard dans le sien et se jura ne pas lâcher prise jusqu’à avoir toutes les informations en mains.

« Mais au vu de ta réaction … Comment est-il ? Je ne répèterai rien, promis. »

Certes, Elizabeth était une excellente journaliste qui aimait tout savoir mais elle n’était pas de ceux qui se jetait sur toutes les informations à l’image des chacals sur la dépouille d’un animal blessé à mort par un autre. La rubrique people n’était pas pour elle. Savoir qui couchait avec qui, c’était marrant pour savoir de quoi il retournait face à la personne concernée mais ça n’avait pas sa place dans le journal. Heureusement qu’Aaron avait la même vision qu’elle sur ce sujet sinon le Mercury, étant donné la position de ses collègues vis-à-vis de ça, aurait été rapidement converti en Ola et autre People magazine.

« Il est rentré au bon moment dans le bar. » plaisanta-t-elle sur la raison de la comédie jouée entre Hayden et elle. « Non, plus sérieusement, il me fallait quelqu’un pour faire étouffer de rage Aaron et qui de mieux que ton frère ? Qui plus est, il aime assez les embrouilles pour ne pas refuser d’en monter une. »

Elle se gratta le poignet, un automatisme depuis de nombreuses années qui s’était intensifié tragiquement à Adélaïde.

« Mais tu ne changeras pas de sujet. Alors cet anglais ? » poursuivit-elle, mutine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://high-point.forumactif.org/
Sofia Johnson
'|Tantalizin' Sexy Admin|'
avatar

Féminin Nombre de messages : 550
Age : 32
Age du joueur : 21
Age du personnage : 22
Statut : Tantalizin' dancer
Date d'inscription : 27/12/2007

Social life
Popularité:
100/100  (100/100)
Me and the others:
Citation: Il n'y a point de passion plus égoïste que celle de la luxure

MessageSujet: Re: Il y a le ciel, le soleil et la mer. [Sofia]   Ven 13 Juin - 13:11

La présence de Sofia sur cette plage faisait taire toutes les possibles rumeurs sur son compte. La jeune femme savait qu'elle pouvait chuter si ce qui lui était arrivé se savait à Yellowstone. Sa famille, le médecin, tout le monde avait étouffé l'affaire et c'était bien mieux comme ça. Les affaires de son père marchait du tonnerre ces derniers temps et elle n'a pas la moindre envie de ternir ce succès. Après tout elle ne peut s'en prendre qu'à elle-même, elle n'aurait pas du tomber amoureuse de Joshua, elle n'aurait pas du se laisser aller après son départ, elle n'aurait pas du faire ci ou ça. Mais avec des regrets on n'arrive à rien. C'est pour ça que Sofia avait décidé d'agir et de se reprendre. Elle se devait de montrer l'exemple et de faire taire les langues de vipères comme Haleigh Rowen.

Sofia ne s'attendait pas le moins du monde à voir Elizabeth à la plage mais c'était vraiment une agréable surprise. Elle était même soulagée de voir quelqu'un qu'elle connaissait et avec qui elle n'avait pas besoin de jouer la comédie. Elle savait que son amie s'était rendue compte de son mal-être et même si Sofia n'était pas prête pour en parler, ou du tout moins en parler devant des dizaines de personnes, elle savait qu'Elizabeth serait là quand elle en aurait besoin. Les amis ça sert à ça et souvent on découvre des alliés en des personnes qu'on aurait jamais soupçonné nous soutenir. C'était en quelque sorte le cas avec l'aînée des Stevens. Elle avait beau avoir déserté Yellowstone pendant de nombreuses et longues années elle était toujours aussi gentille, attentive et protectrice. Sofia souriait souvent en la comparant à Adam qui aussi protecteur soit-il n'était pas comme Elizabeth.

- Pas un seul non. A part peut-être Kellan mais il n'est pas là aujourd'hui... Ou peut-être mon frère mais je n'ai pas vraiment envie de tenter, dit la jeune femme avec un grand sourire aux lèvres. Elle avait repris du poil de la bête et ça se voyait rien qu'à son large sourire.

Sofia se souvient de sa conversation houleuse et douleureuse qu'elle avait eu avec Maxine à propos de ses conquêtes. Elle se souvenait aussi la remarque de sa meilleure selon quoi elle savait ce que valaient les trois quarts des hommes majeurs de Yellowstone au lit sans jamais avoir couché avec eux. C'est assez destabilisant d'entendre sa meilleure amie le dire. Max n'avait pas du tout voulu la blesser, au contraire, elle avait même tenté de se rattraper en lui disant que grâce à elle, elle ne tomberait pas sur un looser qui ne sait pas se servir de ses deux mains ni du reste... Avec du recul Sofia savait que ça partait d'une bonne intention mais dur de se dire qu'on n'est pas une salope ou une trainée quand on tient un cahier avec les notes de ses conquêtes.

- Tu sais j'ai un cahier, je te le montrerai si tu veux et si jamais ce cahier devait être montré à tout le monde beaucoup seraient tellement honteux qu'ils devraient quitter Yellowstone, avoua Sofia en se penchant vers Elizabeth pour que personne n'entende. Elle ne montrerait pas ce carnet car elle n'avait pas envie de semer la zizanie dans la ville. Elle fait déjà suffisamment tourner les têtes alors nul besoin de se mettre la moitié de la ville à dos.

Hayden et Elizabeth... Cette image laissait pensive la jolie blonde. Elle appréciait même cette idée et la trouvait assez sympa. Bien sûr Sofia aurait aussi apprécié de voir Maxine avec Hayden mais en ce moment son frère et sa meilleure amie semblaient être en froid. Qu'à cela ne tienne elle tâcherait de les réconcilier et de remettre leur amitié sur les rails. Elle avait été absente ces derniers temps et les choses avaient empirées entre eux alors il fallait que ça change. Mais pour en revenir à Elizabeth Sofia trouvait l'idée de la voir régulièrement en compagnie de son frère était assez séduisante.

- Ah oui en effet, pas sûr qu'Adam accepte que tu sois avec son meilleur ami. Mais après tout tu n'es pas obligée de lui dire même si ce n'est qu'une mascarade pour le moment dit Sofia en faisant un clin d'oeil complice à son amie. Tu n'imagines pas combien ça me touche ce que tu viens de dire. J'ai beaucoup d'estime pour toi et j'aurai été très fière si tu avais été ma grande soeur... Un grand frère c'est bien mais une grande soeur c'est tout aussi bien: tu m'aurais appris des choses qu'Hayden ne pouvait pas m'apprendre car trop protecteur

Sofia n'était pas forcément pour l'effusion des sentiments. Elle avait surement passé trop de temps en compagnie de Maxine et se montrait parfois réservée sur ses sentiments mais là elle voulait montrer à son amie qu'elle tenait avec elle et qu'elle la respectait plus que tout. Elle admirait son parcours et même si Adélaïde n'avait pas été la meilleure expérience de sa vie elle trouvait ça quand même très courageux d'avoir quitté amis et famille pour une autre ville, une autre vie. En fait Sofia enviait un peu Elizabeth dans le sens où elle avait été assez forte pour tout lâcher pour recommencer ailleurs et surtout elle avait eu assez de courage pour revenir la tête haute. Elle avait su mettre sa fierté de côté et ça on dirait que les Johnson sont difficilement capable de le faire...

- Jared est une bombe ambulante. Il savait ce que je voulais, ce que j'aimais sans que je le connaisse. Je peux pas le noter parce qu'il n'y a pas de note assez forte. Enfin si... C'est un Kellan anglais! Mais ça je t'en supplie Elizabeth garde le pour toi sinon Hayden me séquestre jusqu'à la fin de ma vie chez lui... dit Sofia mi-amusée, mi-sérieuse.

Jared n'avait pas détrôné Kellan. Officiellement il ne l'avait pas fait mais officieusement il l'avait dans le sens où il n'y avait pas de sentiments dans leur relation. Ca n'avait été que le temps d'une nuit: Sofia se sentait seule depuis le départ de Kellan, elle est redevenue la Sofia séductrice sans pitié qu'elle était avant sa relation exclusive avec son D.J préféré. Jared avait été là ce soir-là et Sofia en venait même à regretter les moments où Kellan et elle n'étaient que des "friends with benefit". Bien sûr qu'elle était heureuse avec lui même si elle avait du mal à lui pardonner sa traîtrise mais avant tout ça leur relation au lit était ... délicieusement explosive. Mais les regrets ne font pas avancer les choses: à elle de faire revenir les choses comme avant...

- La nouvelle fiancée d'Aaron est vraiment si horrible que ça pour que tu décides de plus ou moins te venger? Ou alors tu rêvais de te faire mon frère et tu as manigancé tout ça pour te rapprocher de lui et faire enrager Aaron en même temps? dit Sofia plus taquine que jamais. Elle n'avait aucune arrière pensée, elle voulait juste savoir les motivations d'Elizabeth et l'aider si c'était dans ses cordes...

_________________
Love Me - Trust Me - Feel Me - Touch Me - Hear Me
Invité you're GORGEOUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yellowstone.forumpro.fr
Elizabeth Stevens
• Bleu ciel ou gris tout le temps •
avatar

Féminin Nombre de messages : 488
Age : 34
Age du personnage : 28
Statut : Journaliste au Yellowstone Mercury [Intouchable - Pro Sinners]
Date d'inscription : 03/01/2008

Social life
Popularité:
65/100  (65/100)
Me and the others:
Citation: Ma vie dans le désordre me borde d'absence, me couvre d'or. Je découvre la boîte de Pandore ...

MessageSujet: Re: Il y a le ciel, le soleil et la mer. [Sofia]   Sam 14 Juin - 22:32

Elizabeth joua le citron vert qui traînait au fond de son mojito, le fit remonter avec sa paille et l’attrapa entre deux doigts pour éviter de se salir ou de ne rendre sa main collante. Tout en écoutant la jeune femme discuter tranquillement avec elle, elle mordit dedans et aussitôt une désagréable aigreur remonta le long de son nez pour venir exploser dans son cerveau. Le regard qu’elle eut et la grimace qui le suivit se passaient de tout commentaire. Trop jeune. Fronçant le nez, elle reposa avec précaution l’objet du délit sur la tablette de bois constituant le bar et se pinça le nez pour faire passer le picotement qu’elle ressentait pourtant toujours. Elle griffonna rapidement quelques notes sur son carnet qu’elle n’avait pas manqué d’amener sous le regard anxieux du propriétaire des lieux avant de siroter une nouvelle fois son verre d’alcool et de rire doucement à la plaisanterie de Sofia. Elle secoua négativement la tête, amusée. Kellan, elle ne le connaissait pas beaucoup. A vrai dire, ses liens avec les Sinners étaient cordiaux mais elle était surtout proche des Johnson et de Kate. De leur enfance, elle connaissait presque aussi bien leur maison d’enfance que la propre sienne. S’agissant de Kate, c’était autre chose mais toujours via le lien qui l’unissait à Adam et que rien ne pouvait amoindrir, même si parfois des envies de meurtre l’étouffait. Pour les autres Sinners, elle les connaissait moins. Plus encore, Maxine lui faisait un petit peu peur. Il faut dire que le caractère calme et posé – sans doute de famille – de la jeune femme ne s’accordait pas vraiment avec le tempérament de feu de la demoiselle.

« Même pas mon frère ?! »

Elle lui fit un clin d’œil amusé. En fait, elle préférait ne pas le savoir. Et de toute manière, Adam était une énigme. Avare de ses paroles. Avare de ses sentiments. Avare de son temps. Harpagon pouvait aller se rhabiller. Et pourtant elle l’adorait. Après tout, c’était sa famille. Le même sang courrait dans leurs veines et ils avaient coutume de dire que si jamais ils devaient un jour se retrouvaient derrière de l’autre côté de la loi, le même sang coulerait de leurs mains. Toujours là pour l’autre. Il avait été présent quand elle avait eu son premier chagrin d’amour. Elle avait été là quand il avait perdu son chien renversé par une voiture en plein été. Il avait été sur le quai juste avant pour son départ de Yellowstone. Elle avait été là lorsque Kate avait mis fin à leur relation. Il l’avait accueilli à bras ouvert à son retour. En vérité, c’était lui l’homme de sa vie, l’amour aussi. Car quoi qu’il fasse, quoi qu’il se passe, jamais il ne faiblira. C’était certes un peu cucul de dire de pareilles choses – raison pour laquelle ils ne les disaient pas – mais c’était simplement la plus belle des vérités.

« J’aimerai bien le voir ce cahier. Surtout les commentaires que tu as pu mettre sur ce que je connais. Ca doit être assez marrant : il y a l’être et le paraître. »

Les yeux pétillants de malice, elle fit un signe au barman pour qu’il lui change son verre pour un cocktail maison non alcoolisé et une coupelle de fruits coupés sur lesquels reposés des cures dents en bois pour éviter que les clients ne se retrouvent avec les mains collantes. Il la posa entre les deux jeunes femmes en posant un regard appuyé sur Sofia. Ce qui amusa d’autant plus Elizabeth. Elle lui sourit tendrement et poussa un soupir avant de plaisanter à moitié :

« Parler des trucs de filles. Ca m’a manqué pendant toute mon enfance ça. Adam ne voulait pas se déguiser en princesse avec moi. »

Mais plus que ça, avoir Sofia comme sœur … ça aurait été génial. Avoir une vraie interlocutrice qui comprenait tout ce qu’elle disait, qui savait tout autant qu’elle les douleurs qu’un cœur de femme peut ressentir parfois, qui pouvait comprendre les larmes versées pour tel ou tel futilité et qu’un garçon semblait être à des milles de là. Comme par exemple les garçons justement. Elle reçut les informations sur ce mystérieux producteur anglais. Tout le monde en parlait à la rédaction. Il y avait de quoi en même temps. Même si les Sinners assuraient le spectacle et qu’on avait pas mal de beaux spécimens en ville, il fallait bien avouer que l’attrait de la nouveauté, de l’inconnu charmait. Et puis c’était assez flatteur l’idée selon laquelle il était venu tout spécialement de Grande Bretagne pour engager un habitant de Yellowstone, un enfant du pays. Le maire s’en faisait les gorges chaudes, comme la majorité de la ville. Elizabeth s’en fichait.

« Promis, je ne dirai rien. » répondit-elle en faisant semblant de verrouiller ses lèvres et de jeter la clé aux oubliettes.

Elle ne put cependant garder le silence quelques secondes à peine toutefois avant de reprendre sur un ton d’espionnage :


« Et tu vas le revoir ? Il est là pour combien de temps ? »

Elle se savait curieuse mais au-delà de la simple tendance journalistique qui ne la quittait jamais, c’était une véritable interrogation amicale. S’il était aussi doué que ça, c’est que ça cachait quelque chose. Ou alors il était vraiment doué. La seule note inotable qu’elle n’avait jamais pu attribuer était quand le cœur s’en mêlait. Les premières fois avec Aaron. Tout le reste, que ce soit avant ou après, s’était retrouvé en dessous. Ce n’était cependant pas pour autant qu’elle ne l’avait pas plaqué comme un malpropre malgré qu’il ne le méritait en aucune manière.

Par la suite, Elizabeth poussa un profond soupir. Pour la première fois de sa vie, on lui posait une colle là. Elle fit une petite moue en se calant dans son siège en arrière, attrapant une cerise – quant bien même ce n’était pas la saison – réfléchissant. Pourquoi elle avait fait ça ? Pourquoi elle avait pris Hayden comme pseudo petit ami ? Ce n’était déjà pas assez compliqué ? Pourquoi pas ce serveur de l’autre soir ? Peut être que Sofia avait raison. Ou peut être parce qu’elle savait que ça boufferait encore davantage Aaron. Elle haussa les épaules avant de se risquer à répondre. ‘Terrain glissant’ lui indiquait tous les signaux.


« On travaillait avec elle à Adélaïde. Pendant les 6 ans, pas un seul jour, elle n’a tenté de le séduire. Au final, elle l’a eu. »

Sa voix était quelque peu amère. Elle était profondément déçue qu’Aaron ait cédé si facilement et surtout si vite à ce genre de femme.

« Et le pire, c’est qu’il emménage avec elle, ici, dans ma ville en si peu de temps. On venait de rompre. On fait une période de deuil quand on se fait plaqué ! Surtout … que c’était pas une petite histoire de 3 mois entre nous. Ca m’a fait mal d’apprendre ça et même si d’un certain côté je le méritais sans doute, j’avais envie de me venger. Il avait reconstruit sa vie, bah moi aussi. Et avec un mec plus beau que lui. »

Elle se secoua et fit la grimace :

« Je suis une horrible personne. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://high-point.forumactif.org/
Sofia Johnson
'|Tantalizin' Sexy Admin|'
avatar

Féminin Nombre de messages : 550
Age : 32
Age du joueur : 21
Age du personnage : 22
Statut : Tantalizin' dancer
Date d'inscription : 27/12/2007

Social life
Popularité:
100/100  (100/100)
Me and the others:
Citation: Il n'y a point de passion plus égoïste que celle de la luxure

MessageSujet: Re: Il y a le ciel, le soleil et la mer. [Sofia]   Mar 17 Juin - 23:41

Quand Elizabeth prit son citron dans sa bouche Sofia eut une grimace à sa place. Elle adorait le citron mais rien qu'à voir l'acidité qu'il avait donné à son cocktail elle sentait que ça serait une mauvaise idée. La jeune femme eut un sourire malicieux à l'encontre de son amie. Sofia aimait bien les cocktails et encore plus les mojitos mais ce qu'elle adorait par dessus tout c'était un martini avec une olive. Malheureusement cette plage privée ne faisait pas ce genre de cocktail, par contre si elle voulait quelque chose à base de rhum alors là il n'y avait aucun problème. Il aurait du appeler cette plage la Plage à Rhum tout comme il existe des Bars à Rhum. La jolie blonde adorait ce genre de bars car il y avait toujours de l'ambiance et la clientèle n'était pas une clientèle d'assoiffés ou d'ivrognes. Non, les gens qui fréquentaient les bars de ce genre étaient souvent des gens avec un statut aisé et qui étaient là pour consommer un bon cocktail, parler de tout et de rien et souvent de rien. Sofia aimait bien les hommes qu'elle y rencontrait dans le sens où beaucoup avait le rythme dans la peau. La musique qui emplissait cet atmosphère caliente allait de mise avec la clientèle et les cocktails: sensuels, forts et ennivrants. Dieu qu'elle aimait ce genre de bars et c'est surement pour cela qu'elle ferait de cette plage son nouvel endroit favori pour s'amuser. Car maintenant Sofia ne pensait plus qu'à s'amuser et non à draguer ou se laisser séduire et à finir la soirée avec un bellâtre.

- Moi... avec ton... ton frère? s'étouffa Sofia en entendant la phrase d'Elizabeth. Il n'y a aucun risque, non pas qu'il soit pas mon genre mais je respecte trop Kate pour sortir avec son ex et surtout c'est un principe que je me suis donnée: ne jamais toucher à l'ex d'une de ses meilleures amies.

Sofia avait peut-être des défauts et notamment un énorme pêché de luxure mais elle connaissait les valeurs de l'amitié plus que jamais. Elle n'avait jamais vraiment eu de vrais amis avant qu'Hayden ne la présente à son groupe. C'est à partir de ce moment-là qu'elle a compris ce que signifier le mot "ami". Sofia donnerait sa vie si ça pouvait sauver un de ses amis. Elle qui n'avait pas l'habitude de compter pour des gens elle se retrouvait avec 6 merveilleux amis dont un frère et un petit-ami. Bien évidemment ce dernier n'était pas officiellement son copain mais officieusement il l'était, enfin il l'était jusqu'à ce qu'il quitte la ville sans donner de nouvelles...

- Je te montrerai mon carnet si tu veux, il est à la maison... Enfin chez Hayden... J'habite chez lui quelques temps... Le temps de... que les choses s'arrangent avec Maxine. Non So' n'était pas encore prête à le dire à Elizabeth même si elle avait une totale confiance en elle. Pour le carnet je suis sûre que tu adoreras certaines remarques mais si ça se sait il n'y a pas que ces hommes qui pourraient avoir des problèmes... Moi aussi j'aurai de gros ennuis.

Sofia fit un sourire à son amie tout en lui faisant comprendre que bien évidemment ce carnet resterait secret et qu'elle l'enterrerait sûrement dans sa tombe pour qu'il ne tombe pas entre des mains mal intentionnées. Elle eut un autre sourire, encore plus grand quand elle se souvint de la raison pour laquelle elle avait commencé ce carnet. Elle se souvenait aussi du premier garçon qui avait figuré dans ce carnet. Elle ne se souvenait plus de son prénom ni de son nom mais elle se rappelait parfaitement ce qu'il avait fait - ou plutôt dit - pour que Sofia commence ce carnet.
C'était un soir où elle était justement allée dans un bar à rhum du côté de Sidney. Elle était allée visiter la ville et voir les écoles de danse là-bas à l'époque. Elle avait sympathisé avec ce gars et s'était retrouvée rapidement dans son lit. La jeune femme avait 18 ans à l'époque et croquait les hommes comme on croque dans une pomme. Pour en revenir à cette histoire de carnet il faut savoir que si Sofia a décidé de le faire au début c'était pour s'amuser et se venger de ce garçon mais qu'au final c'était devenu un rituel presque sacré. Elle ne disait rien à l'homme avec qui elle partageait des draps mais elle écrivait tout dans le carnet et sa première appréciation avait été la citation de ce que le gars lui avait dit. " Putain tu vaux un 10/10 toi! Alors heureuse?" A cette remarque elle avait ajouté son commentaire et sa note: "7/20. Pas heureuse non. Trop égocentrique et trop... rapide". Sofia ne put s'empêcher de sourire en repensant à cela. Elle était moins dure maintenant mais tout aussi honnête. Quand un homme lui plaît elle le marque dans son carnet, s'il ne lui plaît pas elle le marque aussi. C'est aussi simple que ça.

- Adam en princesse? Ca l'aurait pourtant fait... Il aurait été mignonne!! dit Sofia en rigolant à la moue d'Elizabeth. Et pour te répondre à propos de Jared ça va être court: bombe sexuelle, une seule et unique fois, repart je sais pas quand. On a plus agit que parlé tu sais...

Sofia était une coquine dans l'âme ou plutôt une luxurieuse. Elle aimait le plaisir de la chair plus qu'autre chose. C'était une certaine échappatoire pour elle et ça lui permettait d'exorciser sa douleur depuis sa rupture avec Joshua. Malgré le temps cette blessure était encore bien présente et malheureusement elle semblait ne pas vouloir cicatriser aussi facilement... Un sourire peiné la belle pensa soudain à Kellan. Il avait été le premier avec qui elle avait accepté d'entamer une relation régulière depuis Joshua mais comme on dit: chassez le naturel et il revient au galop. Elle avait beau ressentir un profond amour pour Kellan elle était quand même allée voir ailleurs. Mais elle en voulait aussi à son ami/amant/amour de l'avoir abandonnée sans aucune nouvelle. C'est peut-être par vengeance qu'elle avait agit, ou alors par manque ou par envie... Ca c'était encore une question que Sofia se posait...

- Il faut que je te dise quelque chose... Lorsque j'ai couché avec Jared j'étais avec quelqu'un. Ca n'est pas officiel entre nous et ça ne le sera peut-être jamais. Je suis avec Kellan... Je pense que tu l'avais deviné... J'ai décidé de changer pour lui mais depuis qu'il est parti tout part en live, notre relation, ma fidélité, moi... Je ne veux pas resouffrir comme avec Joshua... Ca fait trop mal...

C'est bizarre comment on peut se sentir soulagé d'un poids quand on a dit ce qu'on a sur le coeur à quelqu'un qui compte pour nous. Sofia ne l'avait jamais dit à personne, ni à Hayden, ni Maxine ni personne. Elle ne pouvait pas le faire car les autres la jugerait et lui diraient qu'ils ne vont pas ensemble, qu'elle vaut mieux que lui, etc.
Ce soulagement elle le ressentait aussi chez Elizabeth qui venait de lui dire ce qu'elle avait sur le coeur à propos d'Aaron. Sofia posa sa main sur celle de son amie et la regarda avec un sourire compatissant mais en aucun cas avec pitié. Elle comprenait vraiment son amie et jamais ne la jugerait.

- Non tu n'es pas horrible, tu es très loin de ça même. Tu es une personne merveilleuse qui est simplement amère et sache que j'aurai surement agit de la même façon à ta place. J'aurai peut-être même fait pire... Tu n'as pas à t'en vouloir! Cette fille est une garce, elle a attendu que tu partes pour se jeter sur Aaron en anesthésiant sa douleur presque de force. Elle n'a pensé qu'à elle et Aaron s'est laissé faire. Tu as raison ma chérie et moi je te soutiens à 3000%!

_________________
Love Me - Trust Me - Feel Me - Touch Me - Hear Me
Invité you're GORGEOUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yellowstone.forumpro.fr
Elizabeth Stevens
• Bleu ciel ou gris tout le temps •
avatar

Féminin Nombre de messages : 488
Age : 34
Age du personnage : 28
Statut : Journaliste au Yellowstone Mercury [Intouchable - Pro Sinners]
Date d'inscription : 03/01/2008

Social life
Popularité:
65/100  (65/100)
Me and the others:
Citation: Ma vie dans le désordre me borde d'absence, me couvre d'or. Je découvre la boîte de Pandore ...

MessageSujet: Re: Il y a le ciel, le soleil et la mer. [Sofia]   Mer 18 Juin - 23:33

Vite un raisin pour retirer l’acidité dans sa bouche. Mais quelle idée avait-elle eu ? D’habitude, c’était appréciable. Elle faisait toujours ça à Adélaïde. On le lui reprochait assez souvent. ‘Arrête, ça va encore te donner des maux d’estomac.’ ‘Arrête, c’est mauvais pour toi.’ ‘ Arrête, tu vas avoir l’appendicite.’ Le fait qu’elle l’ait déjà eu ne comptait bien évidemment pas. Même si son appendice se trouvait en dehors d’elle depuis le collège. Dans le même temps, c’était adorable de se préoccuper toujours d’elle de manière aussi protectrice. Bon, elle n’était pas d’accord à l’époque mais en y repensant …

Toujours est-il que le cocktail non alcoolisé et ultra fruité que lui servit le barman lui fit passé avec douceur cette mauvaise impression. Ce serait tellement dommage d’avoir une mauvaise pub pour une simple rondelle de citron alors que le tout, le décor, l’ambiance, la musique, le service conduisait davantage à encenser ce nouvel endroit bientôt à la mode. Elizabeth éclata de rire en voyant son amie s’étouffer. Il était vrai que la jeune journaliste avait du mal à imaginer son cadet avec une autre que Kate. Mais après tout, il ne devait pas être devenu un abstinent depuis le temps. C’était juste qu’il était très discret sur ce plan là. Comme sur chacun des autres plans en fait. L’aggravation de son avarice dans chacun des domaines qui faisait un être humain ce qu’il était n’allait pas dans un sens de l’échange malheureusement. Et avec une grande sœur curieuse comme Elizabeth, il était mal tombé. Ladite demoiselle haussa les épaules et posa un regard joyeux sur son interlocutrice :


« Rho, au moins pour la forme. En tout cas, c’est un très bon principe de vie. Tout le monde n’en est pas forcément capable. »

Et ça c’était pour sa propre meilleure amie. Mais c’était différent avec Erika. Et c’était différent avec Mark. Bien sûr, sa meilleure amie, celle avec qui elle partageait tout et à qui elle confiait presque tout, avait épousé Mark. Son premier petit ami. Celui qu’elle avait naïvement cru passer le restant de ses jours avec à cette époque encore propice à ce genre de chose durant l’adolescence. Le premier avec qui elle avait découvert une toute autre dimension à l’amour. Et ce de manière réciproque. Ca avait été d’ailleurs l’expérience la plus maladroite de toute sa vie. Heureusement pour elle et pour ses partenaires, elle s’était amélioré depuis. Mais ce qui était différent, c’était que ce qu’elle ressentait pour Mark, ce n’était que de l’amitié. Ca n’avait jamais été que ça en fin de compte. Et voir ses deux meilleurs amis heureux en couple la comblait de joie. A l’inverse, elle n’avait pas l’impression que l’histoire entre Adam et Kate soit bien terminée. Seuls les principaux intéressés semblaient faire la sourde oreille aux reliquats d’amour qui existaient indubitablement entre eux. Et ils pouvaient cacher ça derrière une pseudo amitié, il y avait des regards, des gestes, des paroles qui ne trompaient personne.

Elizabeth plongea ensuite son regard dans celui de Sofia et lui sourit quant même elle fronça légèrement les sourcils en apprenant qu’elle vivait avec Hayden pour le moment. Que s’était-il donc passé ? Et qu’est ce que Maxine venait faire dans l’histoire ? A moins que ce n’était qu’un paravent ? Elle but une gorgée de son cocktail survitaminé et le plus innocemment du monde, lança :


« Oui, j’ai entendu … enfin on a plutôt tous remarqué que l’entente n’était pas au beau fixe. »

C’était rien de le dire.

« Qu’est ce qu’il s’est passé ? »

Avant que Sofia n’ouvre la bouche, la journaliste précisa en levant une main en l’air comme pour la stopper :

« Mais je ne veux pas être indiscrète. Si tu ne veux pas en parler, ce n’est pas grave. »

Elle lui sourit avant de prendre un morceau de pêche juteuse dans la petite corbeille. Les citrons pas top mais les fruits, un pur délice. Et quelle merveilleuse idée sur la plage ensoleillée. Son regard se fit l’écho coquin de l’éclat qu’elle remarqua dans les yeux de la jeune femme à sa description de ce mystérieux et pourtant célèbre producteur. Et bien, venant de Sofia, il devait vraiment en jeter. Bien évidemment, ça donnait envie de le voir de ses propres yeux mais ce genre d’individu était bien conscient du pouvoir de séduction dont il disposait et par conséquent en jouait. Curieusement, ce genre d’attitude avait tendance à rebuter Elizabeth et elle les évitait avec énormément d’attention. Les hommes comme ça, quand on y touche on s’y brûle les doigts en plus des ailes. Et visiblement, Sofia l’avait vécu.

La première réaction qu’eut Elizabeth en apprenant que Sofia sortait avec quelqu’un fut de s’étouffer avec son cocktail fruité, lui occasionnant un nouveau regard terrifié. Mais il fut rassuré en la voyant avoir cette réaction totalement puérile mais terriblement féminine de sautiller sur place en tapotant des mains.


« Oooooh, c’est pas vrai !!! Toi et Kellan !! Pour de vrai ? Un couple. »

Elle la prit dans ses bras, la félicitant au même titre que si elle lui avait annoncé être enceinte, se marier ou une nouvelle promotion. Les yeux pétillants de bonheur par procuration, elle lui demanda tout sourire :

« Ca fait combien de temps ? C’est sérieux de chez sérieux ? Oooh, c’est trop mignon. »

Mais soudain, elle réalisa que le bonheur n’était pas si idyllique selon toute vraisemblance. Et ça la frappa de plein fouet.

« Oh mince. Tu sors avec lui donc … »

Elle l’avait trompé avec Jared. Mais ne s’arrêtant pas à ce genre de détails insignifiants, elle fit un geste de la main et poursuivit :

« Mais il a qu’avait pas partir sans prévenir. Tu as de ses nouvelles ? Qu’est ce que tu ressens pour lui ? »

S’essuyant la main, elle attrapa celle de Sofia à l’évocation de Joshua. Bien sûr, elle n’était pas là quand c’était arrivé, déjà bien installée à Adélaïde, mais elle en avait eu les échos de la part d’Adam. Elle lui fit un clin d’œil et tenta de lui remonter le moral.

« Hé, c’est fini. Tout va bien se passer. Kellan ne va pas partir comme cet ignoble américain. Il va revenir et il va te pardonner pour ton écart. Vous vous êtes trouvés, non ? »

Elle lui prodigua à nouveau un sourire afin de lui montrer son soutien. Elle savait exactement ce qu’on ressentait quand tout était terminé avec l’homme qu’on considérait comme l’homme de sa vie. Seulement, tout était de sa faute à elle et aujourd’hui, elle s’en mordait les doigts. Les paroles de Sofia lui redonnèrent un sourire amusé et elle ne put s’empêcher de la remercier. Elle se sentait plus normal. En fait, elle avait bien raison et elle était décidée à aller jusqu’au bout. Elle récupèrerait Aaron quoi qu’il lui en coûte et peu importait la présence de cette Iris. 7 mois ne pouvaient rivaliser avec 10 ans. Même si ces années ne s’étaient pas terminées de la meilleure manière qui soit.

« Merci. Tu es adorable. »

Elle fit une petite moue avant de porter le verre à ses lèvres, plaisantant :

« On fait une belle paire de désespérées de l’amour là. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://high-point.forumactif.org/
Sofia Johnson
'|Tantalizin' Sexy Admin|'
avatar

Féminin Nombre de messages : 550
Age : 32
Age du joueur : 21
Age du personnage : 22
Statut : Tantalizin' dancer
Date d'inscription : 27/12/2007

Social life
Popularité:
100/100  (100/100)
Me and the others:
Citation: Il n'y a point de passion plus égoïste que celle de la luxure

MessageSujet: Re: Il y a le ciel, le soleil et la mer. [Sofia]   Mar 8 Juil - 23:46

Sofia était redevenue celle qu'elle était il y a de ça quelques mois et ne semblait pas prête pour reprendre la vie qu'elle avait vécu ces derniers temps. Elle se sentait à nouveau respirer, libre et heureuse. Elle s'était perdue et grâce à son grand frère elle avait réussi à revenir sur le droit chemin. Sa présence sur cette plage privée à ce moment même en était la preuve indéniable que Sofia Johnson était de retour. Maintenant il fallait qu'elle mette les choses au point. Elle avait envoyé un message la veille au soir à Kellan lui disant que leur relation lui faisait peur et qu'elle allait avoir besoin de temps mais son message était tombé dans le vide et elle avait reçu un accusé lui disant qu'il y avait eu échec dans son envoi. Elle voulait arrêter les frais avec le jeune homme et ne savait plus trop quoi faire en fait...

La jeune femme chassa cette pensée de son esprit et tenta de se concentrer sur ce que lui disait son amie. D'un geste calme alors qu'une tempête faisait rage dans son coeur et sa tête elle prit le bras d'Elizabeth et l'attira hors du bar.

- Si on allait marcher un peu sur le sable?

Sofia savait parfaitement que sa grande soeur de coeur ne serait pas contre une petite marche au soleil, les pieds dans l'eau. Elle lâcha le bras de son amie et marcha à ses côtés silencieuse. Elle tordait ses doigts et se mordillait la lèvre inférieure signe extérieur de sa nervosité.

- Je suis malade... Enfin j'ai été malade... Très malade et je le suis encore même si ça va mieux... La jeune femme prit une longue et profonde inspiration. Je suis anorexique. Ca fait de longs mois que je suis comme ça.

Pire que pour sa relation avec Kellan la jeune femme se sentait encore plus libre de l'avoir dit à Elizabeth.

- Maxine ne le sait pas même si elle s'en doute. On s'est disputées très fortement il y a quelques semaines et j'ai quitté la villa. J'ai vécu pendant un moment à l'hôtel jusqu'à ce que je fasse une crise qui a failli me tuer, mon oesophage et mon estomac ont dit stop. Hayden m'a aidée et je me soigne. C'est dur et tu es la seule avec mon frère à savoir ce que j'ai...

Sofia tourna la tête vers l'eau évitant le regard qu'elle saurait attristé de son amie. Elle avait en elle une confiance sans borne et c'est pour ça qu'elle n'avait pas hésité bien longtemps avant de lui dire le mal qui la rongeait. Elle savait qu'avec Elizabeth elle n'avait pas besoin de porter ce sourire hypocrite en permanence. Elle s'était délibéremment éloignée du bar pour ne pas qu'une oreille curieuse entende ce qu'elle allait dire à son amie. Les rumeurs sont les pires choses qui puissent arriver à quelqu'un de populaire. Ce genre de rumeur aurait pu enfler sans jamais se dégonfler ou s'essoufler.

- Kellan est peut-être parti pour ça en fait même si au fond j'en doute. Il a eu peur tout comme moi j'ai peur aujourd'hui de ma relation avec lui. Notre amitié améliorée a dérapée et j'ai beau l'aimer de tout mon coeur je ne suis pas prête pour une relation avec lui.

Sofia s'était peut-être un peu trop enflammée dans sa relation avec le beau blond. Elle avait cru qu'il lui offrirait monts et merveilles comme le lui avait promis Joshua mais en fait il avait été comme Joshua et avait fuit. La lacheté la faisait encore et toujours souffrir mais cette fois elle saurait s'en relever.

- Peut-être qu'il reviendra et peut-être qu'il me pardonnera mon écart mais au fond qu'est-ce que j'en ai à faire? Je l'aime, je m'en veux de ce qui s'est passé mais j'ai aucun regrets. Je suis contente de l'avoir fait mais... Non rien.

Si Sofia s'était laissée faire c'est peut-être parce qu'avec Jared elle avait eu l'impression d'être dans les bras de Joshua. Il était étranger comme lui et avait ce petit truc que les Australiens n'ont pas. Elle avait voulu rêver le temps de quelques heures et avait finalement apprécié Jared à sa juste valeur.

- Tu sais je pensais que je dirai ça un jour mais je crois que je n'arrive pas à me sortir Joshua de la tête. Il est encore en moi comme au premier jour et ... Tu dois me prendre pour la pire des girouettes qui aime plusieurs hommes à la fois et qui couche avec le premier venu pour oublier sa misérable existence.

Bon okay l'existence de Sofia n'était pas si misérable que ça mais il était clair qu'elle était dans une situation particulièrement délicate et pour le moment elle veut simplement profiter de la vie. Elle passa son bras sous celui d'Elizabeth et serra son amie contre elle.

- En tout cas je suis contente d'avoir une soeurette par procuration comme toi... Tu étais mon modèle tu sais quand j'étais plus jeune. Je disais à mon institutrice que je voulais être comme Elizabeth Stevens: belle et intelligente. Dire que je n'avais que 10 ans!!!

_________________
Love Me - Trust Me - Feel Me - Touch Me - Hear Me
Invité you're GORGEOUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yellowstone.forumpro.fr
Elizabeth Stevens
• Bleu ciel ou gris tout le temps •
avatar

Féminin Nombre de messages : 488
Age : 34
Age du personnage : 28
Statut : Journaliste au Yellowstone Mercury [Intouchable - Pro Sinners]
Date d'inscription : 03/01/2008

Social life
Popularité:
65/100  (65/100)
Me and the others:
Citation: Ma vie dans le désordre me borde d'absence, me couvre d'or. Je découvre la boîte de Pandore ...

MessageSujet: Re: Il y a le ciel, le soleil et la mer. [Sofia]   Jeu 10 Juil - 15:41

Elizabeth ne quittait pas du regard la jeune femme à laquelle elle réservait une place spéciale dans son cœur. Elle sentait bien qu’il y avait quelque chose. Ce genre de fêlure qu’on cachait au plus profond de soi, elle connaissait bien. Elle savait parfaitement ce qu’était de dissimuler aux personnes les plus proches que ça n’allait pas si bien que ça et qu’on n’avait pas forcément envie de le crier sur les toits. On voulait juste s’en sortir, trouver la force de le faire seule pour ne pas subir le regard des autres. Et pourtant, c’était impossible. On ne pouvait jamais s’en sortir seul en fin de compte. S’essuyant les mains et hochant la tête, la journaliste approuva de la tête et se leva de son tabouret, se passant les mains sur le postérieur pour vérifier futilement qu’il n’y avait pas de saleté. Une de ses vieilles manies que vous attrapez à l’école en fréquentant des garçons un peu trop plaisantins.

« Bien sûr. »

C’était agréable de marcher au bord du sable, les pieds dans l’eau. Les chaussures dans une main, le regard perdu sur les vaguelettes qui venaient lécher et refroidir leurs orteils en cette chaude mâtinée. La plupart des personnes présentes sur cette plage étaient au Sparkle en train de fêter l’évènement de l’ouverture du nouveau lieu de débauche. Les deux jeunes femmes étaient donc en tête à tête, loin des oreilles indiscrètes. Un moment idéal pour les confidences et sans avoir à faire fonctionner son flair journalistique, Elizabeth devinait que c’était le motif lié à la demande de son amie.

Elle fronça les sourcils en accueillant les premières confidences, s’inquiétant aussitôt des propos de Sofia. Tournant son regard vers elle, lui lançant un regard douloureux et inquiet, elle la laissa lâcher son sac, vider sa tête des lourds secrets qu’elle avait conservé jusque là et qui pesait en elle tel un poids sur la poitrine, vous empêchant de faire quoi que ce soit, même les choses les plus simples comme de respirer. Ca ne devait pas être facile pour elle de se dévoiler de la sorte. Mais c’était sans doute une étape indispensable à sa guérison.

Se mordillant la lèvre inférieure, Elizabeth fut particulièrement bouleversée par la suite des révélations. Son amie était passée sir près de la mort. C’était … suffoquant ce genre de révélation. Et totalement surprenant. Elle n’avait pas vu la catastrophe venir. Vien sûr ça ne devait pas dater d’hier. Et bien sûr, elle n’était revenue que depuis quelques mois. Mais elle aurait dû le voir, elle aurait dû le remarquer avant qu’une issue funeste soit si proche d’être atteinte.


« Oh mon Dieu, ma chérie. »

Qu’est ce qu’elle aurait fait si la mort l’avait frappé, si elle avait emportée avec elle cette sublime et brillante jeune femme que représentait sa sœur de cœur. L’idée était inimaginable. C’était impossible. Chacun avait ses petits secrets noirs. Mais jamais, pas même une seconde, Elizabeth n’aurait pensé ça de Sofia. C’était la dernière personne qu’elle pouvait imaginer vivre ça. Elle était si pleine de vie et heureuse. Rien, aucun signe avant coureur n’avait pu lui mettre la puce à l’oreille.

Et son histoire avec Kellan…agrémenté de regrets de Joshua ne faisait que lui serrer davantage le cœur pour elle. Elle savait si bien ce qu’elle ressentait. La jeune femme se contente de hocher négativement la tête et de lui sourire avec confiance et soutien. Non, elle n’était pas une girouette. Non, elle comprenait parfaitement. Elle était parfaitement bien placée pour savoir que combien était difficile de se sortir de la peau, de la tête l’homme de votre vie. Ce n’était pas une chose aisée. Elle ne savait même pas si c’était possible. De son expérience personnelle, ce n’était pas possible.


« Non. C’est normal. Ce que vous avez vécu, tous les deux, c’est … inoubliable. C’était le bon. Et quand c’est le bon, on a beau accumuler les aventures, même de belles histoires d’amour ne parviennent à te le faire sortir de la peau. »

Elle accueillit dans ses bras son amie et la serra pour lui montrer tout le soutien qu’elle voulait lui apporter. Elle n’était pas seule. Elle était là pour lui tenir la main, pour l’aider à traverser les épreuves et pour avancer dans la vie. Elles le feraient ensemble. Il était désormais hors de question que Sofia ne revienne en arrière. En plus de son frère, elle pourrait compter sur elle pour garder son secret et pour empêcher ce dernier de la hanter. Les propos que tint la jeune femme ensuite bouleversèrent la demoiselle.

« Si tu me fais pleurer, ça va pas aller. » l’incendia-t-elle avec des trémolos dans la voix.

Poussant un soupir en papillonnant des yeux, observant le ciel sans nuage – comme d’habitude – de Yellowstone, elle se redonna une contenance parvenant un tant soit peu à ravaler les larmes qui lui tenaient la gorge suite à toutes ces révélations bouleversantes et insupportables pour toute personne aimante.


« Les mecs de toute façon, ils ne servent à rien. Qu’à nous embêter. »

Pour affirmer ses propos, une balle de volley-ball lancé par un séduisant jeune homme atterit juste à côté d’elle, les éclaboussant de l’eau fraîche de la mer. Il s’excusa auprès de ces derniers avec son sourire craquant et leur demanda de la leur renvoyer d’un air sincèrement contrit mais agréablement surpris de l’identité de ses victimes.

« Qu’est ce que je disais ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://high-point.forumactif.org/
Sofia Johnson
'|Tantalizin' Sexy Admin|'
avatar

Féminin Nombre de messages : 550
Age : 32
Age du joueur : 21
Age du personnage : 22
Statut : Tantalizin' dancer
Date d'inscription : 27/12/2007

Social life
Popularité:
100/100  (100/100)
Me and the others:
Citation: Il n'y a point de passion plus égoïste que celle de la luxure

MessageSujet: Re: Il y a le ciel, le soleil et la mer. [Sofia]   Dim 13 Juil - 21:19

Sofia avait eu une enfance parfaite. Elle était née sous la bonne étoile et on aurait pu croire qu'elle avait toujours eu une gentille marraine qui veillait sur elle. Ces derniers temps sa marraine s'était un peu laissée dissiper mais Sofia avait décider de reprendre le contrôle de sa vie. Elle devait remonter la tête et savait parfaitement comment le faire. Il lui avait fallu du temps pour se rendre compte qu'on a pas toujours tout facilement et sans souffrance. Bien évidemment elle avait très tôt appris la valeur de l'argent, de l'amitié et de l'amour mais la santé n'avait pas été un sujet abordé chez elle car ni Hayden, ni ses parents, ni qui que ce soit autour d'elle n'avait souffert du même mal qu'elle. De nombreuses jeunes filles veulent ressembler à des mannequins toutes plus maigres les unes que les autres. Sofia n'avait jamais eu ce problème ayant hérité d'une très fine ossature et de la capacité à ne pas grossir quoi qu'elle mange. Elle n'avait jamais voulu être une gravure de mode, elle avait conscience de sa beauté et de son pouvoir de séduction et tout cela lui convenait parfaitement. Le fait d'arrêter de s'alimenter normalement et de se faire vomir était arrivé progressivement après sa rupture avec Joshua. C'était il y a quelques années maintenant mais la jeune femme se souvient encore comme ça avait commencé. Elle mangeait de moins en moins, buvait de plus en plus d'eau et de thé pour finir par ne plus rien prendre du tout à part quelques verres d'eau dans la journée.

Ce genre de situation est complexe car un trouble de l'alimentation n'est pas seulement le problème d'une seule personne mais de toutes les personnes qui entourent la personne malade. Dans le cas de Sofia les personnes plus touchées avaient été Hayden, Maxine et Kellan. Elizabeth n'avait jamais vraiment deviné le problème de la jolie blonde dans le sens où la jeune femme savait habilement cacher son mal être aux yeux de tout le monde. Certes Betty n'était pas tout le monde mais elle n'avait pas vu So' depuis des années alors il était plus facile de dissimuler sa maigreur.

- Je vais mieux maintenant, je relève la tête et je vais reprendre du poids. J'ai déjà repris 200 grammes. C'est pas beaucoup mais ça m'a fait repasser au dessus des 43 kilos.

La jeune femme était fière des quelques progrès qu'elle avait fait et son médecin l'avait félicité de ces 200 grammes de pris. Ca n'était jamais facile de se sortir de ce trouble alimentaire et parfois Sofia n'avait pas faim et risquait qu'on associe son manque d'appétit à une rechute. Elle devrait se forcer à chaque repas mais au final elle savait pertinemment qu'elle irait mieux et que ses proches cesseraient de se préoccuper pour elle.

L'amour pousse à faire des choses parfois très extravagantes voire complètement folles. Pour Sofia ça avait été indirectement le cas. La jeune femme s'était en fait laissée mourir à petit feu depuis le départ de Joshua. Elle avait enchaîné les hommes pensant qu'ils apaiseraient sa peine mais ce n'était qu'un leurre et la belle souffrait toujours plus. Alors quand Kellan lui avait dit qu'il l'aimait elle s'était laissée prendre au jeu et avait voulu y croire pensant qu'elle arriverait à sortir de sa maladie et qu'elle oublierait Joshua par la même occasion. C'était tout simplement peine perdue.

- Il m'a fait tellement de mal que j'arrive pas à croire que je suis encore amoureuse de lui. Tu sais ce que je ressens, on ne tombe pas amoureuse tous les jours et toi avec Aaron tu as du souffrir plus que de mesure.

Sofia baissa la tête et prit la main de sa soeur de coeur. Elle la serra fort tout en continuant de marcher dans l'eau. En fait Betty et elle était plus proche que jamais à ce moment-même sachant ce que l'une et l'autre avait ressenti en rompant avec l'amour de leur vie. L'une comme l'autre avaient envie de retrouver cet amour perdu mais ça semblait impossible pour Elizabeth car Aaron avait refait sa vie et pour Sofia car Joshua était parti loin d'elle, à l'autre bout du monde en fait...

- Toi et moi on sera plus fortes ensemble. J'ai toujours admiré ton courage de quitter ta vie ici, tes meilleurs amis, ton frère pour commencer une nouvelle vie à Adélaïde.

Que dire de plus, Sofia ne voulait pas faire pleurer Elizabeth mais elle comptait bien la faire rougir car son amie et soeur de coeur était un véritable modèle pour elle. Sa vie n'avait pas été parfaite mais Sofia ne cherchait pas un modèle de perfection mais une personne à qui ressembler qui avait subit des épreuves et qui s'en était relevée et Elizabeth semblait être la personne la plus apte à représenter ce modèle.

- Je ne te ferais pas pleurer grande soeur mais rougir compte sur moi.

Alors que So' séchait les quelques larmes qu'elle avait au bord des yeux et fut aspergée d'eau. Elle redressa la tête et vit un ballon de volley ball à ses pieds. Elle releva encore plus la tête et vit un charmant volleyer que Betty avait aussi vu. Elle eut un sourire charmeur et donna un léger coup de coude dans les côtes de son amie. Elle renvoya le ballon et rigola à la remarque de son amie. Elizabeth était charmée c'était incontestable mais en même temps Sofia aussi.

- Tu disais que les hommes ne servent à rien à part nous embêter...

Sofia prit la main de son amie, déposa un baiser amical sur sa joue et l'entraîna avec elle vers le terrain de volley. Elle avait un peu bu et l'alcool lui tournait la tête mais elle avait envie de se détendre.

- On va leur montrer comment l'élite de Yellowstone dont toi et moi faison partie, peut déconcentrer des charmant playboys en les encourageant...

_________________
Love Me - Trust Me - Feel Me - Touch Me - Hear Me
Invité you're GORGEOUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yellowstone.forumpro.fr
Elizabeth Stevens
• Bleu ciel ou gris tout le temps •
avatar

Féminin Nombre de messages : 488
Age : 34
Age du personnage : 28
Statut : Journaliste au Yellowstone Mercury [Intouchable - Pro Sinners]
Date d'inscription : 03/01/2008

Social life
Popularité:
65/100  (65/100)
Me and the others:
Citation: Ma vie dans le désordre me borde d'absence, me couvre d'or. Je découvre la boîte de Pandore ...

MessageSujet: Re: Il y a le ciel, le soleil et la mer. [Sofia]   Lun 28 Juil - 15:38

La jeune journaliste fut profondément rassurée par les paroles de Sofia qu’elle considérait sincèrement comme la sœur qu’elle n’avait jamais pu avoir et avec qui elle aurait tant aimé avoir tout partagé. Etrange comme les choses changent au fur et à mesure des années qui s’égrènent sans qu’on puisse les en empêcher en quoi que ce soit. Elles n’étaient pas si proches durant l’adolescence. Sans doute parce qu’elles avaient des années d’écart entre elles. Lorsqu’on est plus jeune ce genre de détail superflu compte et prend une ampleur totalement démesuré qui vous handicape dans vos relations avec les autres. Mais plus les années passent, plus cette différence s’estompe. Et si à l’époque les deux demoiselles s’entendaient déjà bien, aujourd’hui, ça avait empiré mais dans le bon sens du terme.

C’était ce qu’Elizabeth pensait en posant ses grands yeux protecteurs sur la demoiselle à ses côtés. Alors qu’elle ne s’y attendait pas le moins du monde, cette dernière avait pris une place considérable dans son existence et il était hors de question d’y changer quoi que ce soit. Peut être l’explication puisait sa source dans le fait que les deux jeunes femmes aient vécu la même tragédie ou plutôt les mêmes tragédies. Perdre l’amour de sa vie est toujours difficile et rares sont les personnes qui peuvent comprendre les myriades de sentiment par lesquels on passe pour tenter de s’en sortir plus ou moins sans pour autant toujours y parvenir. Et seules les personnes véritablement brisées par un secret lourd à porter qui aurait pu s’avérer fatal si on ne leur avait pas tendu la main au moment adéquat connaissaient la souffrance que certaines personnes pouvaient s’infliger à elle-même. Parfois sans raison. Alors que toutes les conditions étaient réunies pour être parfaitement et totalement heureuse. Si Aaron n’avait pas été cette personne qui l’avait aidé … Et elle se jura de l’être pour son amie.


« Je suis contente d’entendre ça. C’est le premier pas le plus difficile. Tu vas voir que tout va aller en s’arrangeant. »

Le disait-elle pour Sofia ou pour elle-même ? Pourtant, elle savait plus que tout autre combien il était difficile de se reconstruire après avoir perdu une raison de vivre. La meilleure solution était de s’en trouver une autre. Pour elle, ça avait été son travail qui la passionnait et lui donnait chaque matin envie de se lever avec le sourire aux lèvres en pensant à ce qu’allait être sa journée. Mais le travail de journaliste aussi gratifiant soit-il ne la réchauffait pas la nuit lorsqu’elle avait froid. Et pour Sofia, ça devait être la même chose.

Elizabeth avait connu de manière superficielle cet américain qui avait su ravir le cœur de la princesse de Yellowstone. Que ce soit par les propos d’Adam ou les confidences de sa meilleure amie qui au niveau des potins n’avaient rien à envier à la meilleure des concierges. Et elle savait combien il avait fait souffrir Sofia. C’était inhumain. Elizabeth ne pouvait rien dire par rapport à son expérience, étant donné que comme une imbécile, c’était elle et elle seule qui avait rompu. Sans réfléchir, elle attrapa la main de Sofia et lui sourit, tentant de lui insuffler le peu de courage qui lui restait. Elle en avait plus besoin qu’elle-même.


« Tu trouveras quelqu’un de bien. Tu mérites d’avoir quelqu’un de bien. »

Elle lui passa le bras sur les épaules et l’embrassa fraternellement sur la tempe avant de reporter son attention sur les beaux volleyeurs sur la plage qui venait de les agresser d’éclaboussures. Elle rit doucement devant la réflexion de son amie et haussa les épaules comme pour signifier qu’elle avait bien raison et que les gestes qu’ils venaient d’exécuter ne faisaient que le confirmer. La suivant, elle lança joyeusement :

« On va même leur montrer comment on se défend. »

Elle lui lança un clin d’œil amusé avant de s’installer sur un des terrains de volley, se positionnant avec une des équipes masculines. Ca faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas pratiqué. Pendant un moment, elle avait voulu faire du volley mais sa frêle silhouette n’était pas taillée pour. Et la dernière fois qu’elle en avait fait remontait à un semestre lors de sa terminale au lycée … Bref, tout ça pour dire, qu’elle n’était pas très douée mais ça ne l’empêchait pas de prendre la chose avec bonne humeur. Comme tous les participants d’ailleurs. Et quoi de mieux qu’une leçon particulière de volley avec deux beaux jeunes hommes ? Avisant de cette pensée, elle échangea un regard complice avec Sofia. Ce qui n’empêcha pas l’équipe de cette dernière de lui coller une sévère déculottée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://high-point.forumactif.org/
Sofia Johnson
'|Tantalizin' Sexy Admin|'
avatar

Féminin Nombre de messages : 550
Age : 32
Age du joueur : 21
Age du personnage : 22
Statut : Tantalizin' dancer
Date d'inscription : 27/12/2007

Social life
Popularité:
100/100  (100/100)
Me and the others:
Citation: Il n'y a point de passion plus égoïste que celle de la luxure

MessageSujet: Re: Il y a le ciel, le soleil et la mer. [Sofia]   Dim 31 Aoû - 17:35

Dans son adolescence Sofia avait rencontré de nombreuses personnes et notamment les amis et conquêtes de son frère mais les personnes les plus excptionnelles qu'elle avait rencontrées étaient bien les 5 amis de son frère et la soeur d'un de ces amis, Elizabeth Stevens. Elle qui pensait n'avoir rien d'intéresser à offrir à des gens elle s'était découvert des amis merveilleux. La jeune femme n'est pas d'une nature timide mais à l'époque elle était jeune et totalement innocente alors elle avait du mal à aller vers les gens mais ne se fermait pas au dialogue quand quelqu'un venait lui parler. Avec Elizabeth la jeune femme avait eu un peu peur parce que la soeur d'Adam était bien plus âgée qu'elle et à son âge on préfère rester avec des gens de son âge. Bon bien évidemment les amis de Hayden avaient tous au moins 2 ans de plus qu'elle mais Elizabeth était plus âgée encore. Maintenant Sofia avait mûri, elle n'était plus aussi regardante et avait trouvé en Elizabeth une vraie alliée, une amie, une grande soeur et elle était tellement contente que la jeune femme soit revenue d'Adélaïde.

Ce que Sofia avait vécu elle ne souhaitait à personne de vivre la même chose, même pas à son pire ennemi. Elle était profondément amoureuse de Joshua et pensait que Joshua l'aimait aussi jusqu'à ce qu'il la quitte sans aucune raison enfin sans raison particulière. La jolie blonde savait qu'Elizabeth avait elle aussi vécu une histoire d'amour qui ne s'était pas finie comme elle l'aurait voulue tout simplement parce qu'elle était finie mais aussi parce qu'elle s'était finie de façon brusque et que personne n'est jamais préparée à une rupture avec l'homme qu'on aime.

- J'aimerai bien que tout s'arrange, j'en ai assez bavé et j'aimerai bien que ça s'arrange mais si je sais que j'ai un travail à faire sur moi...

Bon assez de mélodrame pour la journée! Elle était avec son amie et passait une très belle journée avec elle et ne voulait pas gâcher ce moment. Elizabeth avait beaucoup souffert elle aussi. Les deux jeunes femmes avaient bien plus de points communs qu'on ne veut le croire ou qu'on ne peut le voir. L'évocation de Joshua faisait du mal à Sofia mais quand elle sentit la main d'Elizabeth dans la sienne et la serra comme réconfortée par ce geste purement amical et sincère.

- Pour le moment je me contenterait de quelqu'un qui me tiendra chaud la nuit. Je sais que c'est pas une attitude exemplaire mais c'est tout ce que j'ai pour le moment...

Quand Elizabeth proposa d'aller jouer au volley ball avec les garçons qui avaient envoyé la balle à leurs pieds Sofia fit un grand sourire charmeur. Elle était ravie de la tournure que prenait les évènements mais le médecin lui avait dit de faire attention car elle était encore assez faible et ne devait pas trop se dépenser au risque de perdre encore du poids. Elle devait prendre quelques kilos et ne rien perdre.
Les deux jeunes femmes se mirent chacune dans une équipe. Celle de Sofia était composée de deux hommes, grands bruns, bronzés avec les yeux clairs et envoûtants. Ils avaient l'air d'être frères mais ce n'est pas ce qui allait empêcher la jeune femme de se faire plaisir. Elle se débrouillait assez bien car elle avait souvent joué au volley quand elle était au lycée.

- Bah alors grande soeur on perd contre nous? cria Sofia à Elizabeth en lui faisant un clin d'oeil. La jeune femme savait ce qui plaisait à un homme alors deux soeurs ne pouvaient que plaire et toutes deux repartiraient à coup sûr avec un voire deux numéro chacun...

_________________
Love Me - Trust Me - Feel Me - Touch Me - Hear Me
Invité you're GORGEOUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yellowstone.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il y a le ciel, le soleil et la mer. [Sofia]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il y a le ciel, le soleil et la mer. [Sofia]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand le soleil illumine ton visage et que tu ressembles à une ange tombée du ciel
» [Bande dessinée] Dragons (Editions Soleil)
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yellowstone :: South Yellowstone :: Heaven Beach-
Sauter vers: